Un partenariat à l’échelle du bassin vise à faire progresser une nouvelle ère de la gestion de l’eau

09 avril 2019
partnership map

Les collectivités riveraines du bassin des Grands Lacs sont confrontées à bon nombre des mêmes défis liés à l’eau. Mais les solutions varient pour faire face à ces défis, qui comprennent les inondations saisonnières, le vieillissement ou l’inadéquation des infrastructures et les plages dont les familles ne peuvent pas profiter en toute sécurité.

C’est dans cette optique que le Council of Michigan Foundations a décidé en 2018 de faire participer les fondations communautaires des collectivités riveraines du bassin afin de faire progresser une nouvelle ère de gestion de l’eau qui améliorera la qualité de l’eau et qui profitera aux gens et aux entreprises.

partnership map
Les fondations communautaires des six régions qui composent le partenariat. Source : Great Lakes One Water Partnership

En renforçant la capacité des fondations communautaires de rassembler les gens autour des questions liées à l’eau, le Great Lakes One Water Partnership favorise les progrès dans toute la région et multiplie les résultats au-delà de ce qui pourrait être réalisé indépendamment. Par exemple, six équipes régionales organisées dans le cadre du partenariat pourraient aider à éduquer les dirigeants municipaux au sujet des infrastructures vertes et grises ou à établir des procédures de planification de la résilience aux inondations.

Au total, 27 fondations communautaires au Canada et aux États-Unis s’attaquent à leurs problèmes locaux dans le cadre de ce partenariat. Le Great Lakes One Water Partnership est une initiative de quatre ans financée par le Great Lakes Protection Fund, la Ralph C. Wilson, Jr. Foundation et la Fondation Kresge.

Il y a deux objectifs principaux :

Générer le soutien de la communauté à tous les niveaux pour une action opportune et globale autour des questions liées à l’eau. Pour s’attaquer de façon proactive aux problèmes liés à l’eau avant qu’une crise ne survienne, il faut une collaboration entre les dirigeants gouvernementaux, autochtones, communautaires, d’organismes philanthropiques et d’entreprises. Les fondations communautaires, appuyées par ce partenariat, sont dans une position unique pour rassembler les gens, mobiliser le public et bâtir une volonté politique d’agir de toute urgence sur les questions régionales liées à l’eau.

Déployer les meilleures pratiques pour rationaliser et rassembler les partenaires, pour la technologie et la gestion des risques et les partenariats public-privé à but non lucratif. Le partenariat offre aux six régions participantes (représentant la région supérieure et la région inférieure du lac Michigan et chacun des quatre autres Grands Lacs) une approche structurée pour identifier et déployer les meilleures pratiques dans plusieurs secteurs clés. Ce projet vise à encourager les partenariats entre les municipalités et les divers secteurs pour réaliser de grands projets.

Avec l’évolution rapide de la technologie de gestion de l’eau, les progrès dans les structures de financement et de coûts et les nouveaux modèles de partenariats public-privé à but non lucratif, les régions auront accès, grâce à la structure du Great Lakes One Water Partnership, à de l’information et une expertise précieuses qui ne leur seraient pas accessibles autrement. 

Par exemple, les régions participantes ont accès à un comité d’experts régionaux et nationaux qui leur donnent un aperçu des principaux enjeux liés à l’eau dans leur région.

Maintenant que la première année du partenariat tire à sa fin, chaque équipe régionale a établi son plan d’action en collaboration avec Public Sector Consultants, qui assure la gestion du projet, et les équipes travaillent à sa mise en œuvre. Les fonds du projet, y compris le soutien financier local, seront versés aux équipes régionales au fur et à mesure qu’elles franchiront des étapes critiques. Les détails sur le financement seront communiqués à une date ultérieure.

Le partenariat devrait permettre de créer de nouveaux réseaux régionaux, de favoriser l’avancement de la littératie en matière d’eau, d’identifier de nouvelles stratégies de financement, de développer de nouvelles bases de donateurs locaux pour l’eau et de générer de nouveaux programmes sur l’eau.

Nous avons hâte de partager plus de détails et de leçons apprises en cours de route. Le partenariat lancera son propre site Web avec plus d’information sur les progrès régionaux plus tard cette année.