Les conférences State of the Strait : leçons tirées de 24 années de progrès en gestion écosystémique

20 juillet 2022
state of the strait conference university of michigan dearborn

La gestion de la rivière Détroit et de la partie occidentale du lac Érié est compliquée par le fait qu’il s’agit d’eaux partagées entre une province et deux États américains.

La gestion complexe de la rivière rend difficile la gestion écosystémique en raison des multiples strates de cadres juridiques, d’autorités compétentes, d’arrangements institutionnels et de gouvernance, de coordination de la recherche et de surveillance, ainsi que d’évaluations de la santé des écosystèmes en cause. Malgré ces défis, les intervenants ont élaboré une initiative locale novatrice qui favorise la gestion écosystémique transfrontalière, soit les conférences State of the Strait (SOS), c’est-à-dire sur l’état du détroit. 

SOS est un forum Canada-États-Unis qui se déroule tous les deux ans et qui réunit des gestionnaires gouvernementaux, des chercheurs, des étudiants, des entreprises, des membres d’organismes environnementaux et de conservation ainsi que des citoyens préoccupés par les questions environnementales et de gestion des écosystèmes de la rivière Détroit et de la partie occidentale du lac Érié.

Le lieu de la conférence alterne entre le Canada et les États-Unis, et un comité directeur binational organise chaque événement et choisit le thème de la réunion. Les conférences SOS sont destinées à diffuser des conseils indépendants visant à renforcer les liens entre la science, les politiques et la gestion, et à soutenir la gestion écosystémique.

On peut dire qu’il s’agit d’une initiative organique pilotée par des groupes d’intervenants locaux.

 

Depuis 24 ans, les événements SOS et les rapports produits sont porteurs de changements. La conférence de 2000 a débouché sur 53 projets de technologie douce sur 20 ans. Les conférences de 1998 et de 2010 ont été un catalyseur à l’aménagement de 10 récifs de frai de l’esturgeon. La conférence de 2012 a fait la promotion d’un recours accru à la télédétection et aux technologies des systèmes d’information géographique, tandis que la conférence de 2018 a contribué à obtenir la désignation Urban Bird Treaty pour le détroit.

La plus récente conférence SOS tenue à l’Université du Michigan-Dearborn en mai 2022 a porté sur les sédiments contaminés dans les rivières Detroit et Rouge.

Dans la rivière Détroit, 6,7 millions de verges cubes de sédiments contaminés limitent le rétablissement de ce cours d’eau, et les gouvernements ont prévu des mesures d’assainissement. Il y a encore plus de sédiments contaminés dans le cours inférieur de la rivière Rouge. La conférence a porté sur ce qui a mené à la contamination des sédiments et sur ce qu’il faut faire pour poursuivre l’assainissement de ces rivières en se fondant sur la science, comme le recours au financement créatif et collaboratif. Un rapport de la conférence sera publié au début de 2023.

Aucun frais d’inscription n’est exigé pour les conférences SOS, cela pour encourager la participation. Chaque événement soutient la participation des étudiants, en particulier de ceux venant d’établissements mal desservis, afin d’inspirer la prochaine génération de scientifiques et de gestionnaires des ressources. SOS repose sur une solide base de commanditaires, de toutes tailles, qui couvrent le coût des conférences et la préparation des rapports.

students participating state of the strait conference

Étudiants participant à la Conférence State of the Strait de 2022. Source : Molly Manley, Université du Michigan-Dearborn

De plus, SOS offre des bourses d’études à des étudiants d’université, notamment de la Rackham Graduate School de l’Université du Michigan et du Cooperative Institute for Great Lakes Research, ainsi que des stages aux étudiants de l’Université de Windsor.

Les constatations et les recommandations des rapports SOS font partie de la littérature scientifique. Ces publications, évaluées par les pairs, permettent de faire circuler davantage les connaissances scientifiques et les expériences de gestion, et aident les chercheurs universitaires et les chercheurs des instituts à souligner la valeur de leur participation.

Cependant, il n’est pas facile de travailler dans un autre pays et cela présente des défis, comme le financement, le soutien des commanditaires et le recrutement de nouveaux commanditaires, la planification de la relève pour le leadership, et la communication de la valeur et des avantages des conférences SOS aux gouvernements afin qu’ils redeviennent des commanditaires et des participants.

SOS fait constamment l’objet d’une couverture médiatique et sensibilise les gens aux problèmes pressants des écosystèmes. Le Great Lakes Institute for Environmental Research de l’Université de Windsor joue un rôle déterminant dans la pérennisation de ce genre d’événement, notamment en hébergeant le site Web de la conférence et les rapports archivés, et en assurant la direction du comité directeur.

Le succès de State of the Strait montre le potentiel des réseaux internationaux communautaires qui renforcent la gestion des politiques en science et qui peuvent fournir des leçons pour le déploiement d’autres efforts d’intégration de la surveillance, de la recherche et de la modélisation dans le cadre de la gestion adaptative écosystémique.