Tout ce que vous voulez savoir au sujet de l’estacade à glace entre le lac Érié et la rivière Niagara

11 mai 2016
The New York Power Authority and Ontario Power generation install the ice boom in December 2015. Credit: Paul Pasquarello, NYPA

Chaque année, l’installation d’une estacade à glace pendant l’hiver empêche que de grandes masses de glace ne s’écoulent dans la rivière Niagara, ce qui protège les propriétés et le littoral, et empêche les embâcles à la hauteur des prises d’eau qui alimentent les centrales hydroélectriques.

L’estacade à glace entre le lac Érié et la rivière Niagara est installée chaque automne depuis 1964 afin d’accélérer la formation et la stabilisation d’une arche de glace naturelle et réduire la fréquence et la durée des dérives de la glace du lac Érié vers la rivière Niagara.

En réduisant ces dérives de glace, c’est‑à‑dire la glace qui flotte en aval vers la rivière, l’estacade diminue la probabilité des embâcles de grandes dimensions. Ces embâcles sur la rivière peuvent provoquer des crues, endommager les propriétés littorales et réduire le débit d’eau vers les prises des centrales hydroélectriques en aval de la rivière, près de Niagara Falls.

Maintenir l’estacade peut présenter tout un défi en hiver, lorsque les températures sous zéro produisent une couche de glace sur le lac Érié. Cette glace peut être poussée par les vents et produire des accumulations de glace atteignant 12 pieds d’épaisseur.

Le Conseil international de contrôle de la rivière Niagara, qui relève de la Commission mixte internationale, contrôle l’installation et le démantèlement de l’estacade à glace, comme le prescrit l’ordonnance d’approbation de 1967 de la CMI.

Cette tâche est réalisée par un comité de travail dont les membres proviennent de plusieurs organisations : U.S. Army Corps Engineers, Buffalo District; Environnement et Changement climatique Canada; New York Power Authority et Ontario Power Generation (OPG).

new york power authority ontario generation
Le personnel de la New York Power Authority et de l’Ontario Power Generation installe l’estacade à glace en décembre 2015. Mention de source : Paul Pasquarello, NYPA

L’estacade à glace est la propriété de la New York Power Authority et d’Ontario Power Generation, qui en assurent l’exploitation, et ces deux organisations sont responsables de son installation et démantèlement. À l’origine, l’estacade à glace était faite de billes de bois. Depuis la saison des glaces de 1997-1998, on utilise entièrement des pontons en acier. L’utilisation de pontons en acier a permis d’améliorer la flottabilité de l’estacade à glace, et ils offrent une plus grande résistance aux glaces débordantes, tout en réduisant les coûts de maintenance.

L’estacade à glace comporte 22 travées. Les quatre premières sont placées entre les brise-lames intérieur et extérieur du port de Buffalo, et construites à l’aide de 16 mini-pontons d’une longueur de 15 pieds. Le reste de l’estacade est construit au moyen d’une série de pontons d’acier, chacun d’une longueur de 30 pieds et d’un diamètre de 30 pouces.

Chaque travée peut comporter jusqu’à 10 pontons, ancrés au fond du lac à intervalles de 400 pieds au moyen de câbles en acier de 2,5 pouces. Lorsque l’estacade est en place, elle fait une longueur de 8 800 pieds et traverse l’exutoire du lac Érié, juste au sud-ouest de la cage de protection de la prise d’eau de la ville de Buffalo.

ice boom
Lorsque l’estacade est en place, elle fait une longueur de 8 800 pieds et traverse l’exutoire du lac Érié, juste au sud-ouest de la cage de protection de la prise d’eau de la ville de Buffalo. Mention de source : Rapport de 2015 sur l’estacade à glace
Buffalo Buffalo
Black Rock Canal Canal Black Rock
North Breakwater Brise-lames nord
Outer Harbor Extérieur du port
North Entrance Entrée nord
Old Breakwater Ancien brise-lames
West Breakwater Brise-lames ouest
Buffalo Water Intake Prise d’eau de Buffalo
International Boundary Frontière internationale
United States États-Unis
Canada Canada
Niagara River Rivière Niagara
Flow Débit
Fort Erie Fort Erie
Scale in Metres Échelle en mètres
Scale in Feet Échelle en pieds

En vertu de l’ordonnance d’approbation de la CMI, l’installation de l’estacade à glace peut débuter dès le 16 décembre, ou lorsque la température de l’eau du lac Érié, mesurée au-dessus de la cage de protection de la prise d’eau de la ville de Buffalo (à une profondeur de 30 pieds), atteint 39 degrés Fahrenheit.

Par ailleurs, l’ordonnance d’approbation indique que l’estacade à glace doit être démantelée au plus tard le 1er avril. Cependant, le démantèlement peut être retardé si la couverture de glace dans la section est du lac Érié est supérieure à 250 milles carrés ou si le démantèlement de l’estacade risque d’avoir des conséquences négatives sur les conditions en aval.

Les tâches de surveillance effectuées par le comité de travail comportent des vols en hélicoptère au‑dessus de l’extrémité est du lac Érié afin de mesurer l’épaisseur de la glace du lac. D’autres méthodes permettent de déterminer à quel moment on peut démanteler l’estacade à glace : l’observation de la couverture de glace par imagerie satellitaire, l’information fournie par les services des glaces nationaux du Canada et des États-Unis, et des vols de reconnaissance des glaces au‑dessus du lac Érié par aéronef à voilure fixe.

En moyenne, la date de démantèlement de l’estacade à glace est le 3 avril. Le démantèlement le plus tôt a été le 28 février 2012, et le plus tardif le 3 mai 1971.

Au cours de la saison 2015-2016, l’estacade a été installée le 16 décembre et démantelée le 8 mars.

ice measurement
Le personnel du U.S. Army Corps of Engineers (district de Buffalo) et d’Environnement et Changement climatique Canada s’est rendu par hélicoptère sur le lac Érié afin de mesurer l’épaisseur réelle de la glace en six endroits sélectionnés au préalable en 2015. Mention de source : Andrew Kornacki

Article rediffusé du bulletin de la CMI Entre deux eaux. Abonnez-vous au Connexion Grands Lacs (mensuel) ou Entre deux eaux (trimestriel) ici.