Secteurs préoccupants des Grands Lacs

Montage of photos of Great Lakes Areas of Concern

Les lacs et leurs ressources naturelles ont contribué à l’édification des deux pays et de leurs économies, mais cette évolution a coûté cher à certains endroits de la région des Grands Lacs. La pollution héritée et en cours provenant des entreprises, de l’exploitation minière, de l’inefficacité du traitement de l’eau, de l’agriculture et d’autres usages de l’eau est telle que les poissons ne peuvent pas être consommés sans risque en raison de leur contamination par des substances toxiques persistantes [fenêtre contextuelle contenant une définition des substances en question et des exemples de contaminants hérités et émergents et principaux lieux d’occurrence sur une carte des GL]  des polluants provenant de nombreuses sources et susceptibles de nuire à la santé de toutes les espèces parce qu’ils demeurent dans l’environnement pendant longtemps. L’eau peut nécessiter un traitement supplémentaire à cause des problèmes liés au goût, à l’odeur et à la santé, et les plages peuvent ne pas être sécuritaires pour les activités loisir.

L’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs de 1987 définissait 43 des secteurs les plus pollués, dits secteurs préoccupants [carte des secteurs préoccupants avec fenêtre contextuelle fournissant de l’information défilante sur chaque endroit, avec des figures correspondant au nouveau site Web], dont 26 aux États-Unis, 12 au Canada et cinq binationaux, c’est‑à‑dire communs aux deux pays. La restauration de ces zones dépend de la façon dont l’eau et les terres environnantes sont dégradées et des usages dont les gens ne peuvent pas profiter en raison de la pollution et de la dégradation, considérées comme des altérations des utilisations bénéfiques ou AUB.

Plans d’assainissement

Pour chaque secteur préoccupant, les deux gouvernements fédéraux, les États et les provinces élaborent des plans d’assainissement ou PA qui décrivent les AUB et leurs causes, les mesures à prendre pour restaurer le secteur, les organismes et organisations chargés de l’application de ces mesures et l’échéancier pour les concrétiser, ainsi que les critères permettant de déterminer si toutes AUB ont été corrigées et si le secteur peut être retiré de la liste. L’approche écosystémique prévue dans l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs doit être appliquée, car elle tient compte des interrelations entre l’air, l’eau, le sol et tous les organismes vivants et qu’elle fait participer tous les utilisateurs et organismes responsables à la gestion du secteur.

Le processus d’assainissement  des secteurs préoccupants s’est révélé difficile et coûteux, et, jusqu’à présent, il s’est étendu sur plus de trois décennies. Sept secteurs ont été retirés de la liste, et deux sont en voie de rétablissement. Les deux pays ont engagé des milliards de dollars et créé d’importants partenariats locaux et régionaux pour élaborer et mettre en œuvre le PA de chaque secteur préoccupant. L’Accord de 2012 prévoit un processus en plusieurs étapes pour créer et mettre en œuvre des PA inspirés de ces décennies d’expérience, et les ressources financières fournies par les gouvernements fédéraux, les États et les provinces continuent de garantir que les secteurs touchés par des AUB sont rétablis. La CMI rend compte des progrès réalisés dans chaque secteur préoccupant dans le cadre de ses rapports d’évaluation triennaux.

 

Great Lakes Areas of Concern map

Participation des citoyens dans les secteurs préoccupants

L’une des principales leçons tirées de l’expérience est que plus les résidents, les gouvernements et les dirigeants de la collectivité locale participent, plus ils réussissent à élaborer et à financer un plan efficace qui donnera lieu aux résultats escomptés. Les comités consultatifs publics, les conseils et autres groupes sont essentiels, surtout dans les secteurs binationaux où de multiples collectivités sont en jeu.

Habitez-vous près d’un secteur préoccupant? Vous pouvez jouer un rôle important en aidant à identifier et à éliminer les altérations des utilisations bénéfiques et ainsi faciliter la restauration de votre zone des Grands Lacs. Trouvez les organismes responsables de l’assainissement dans chaque État et province et regardez sur YouTube (en anglais seulement) des vidéos qui résument les travaux réalisés jusqu’à présent dans plusieurs secteurs préoccupants.