Milwaukee sera l’hôte de la deuxième assemblée publique sur les progrès réalisés pour le rétablissement des Grands Lacs

Picture of Sally Cole-Misch
Sally Cole-Misch
IJC
11 octobre 2016
Milwaukee waterfront on Lake Michigan

Le rôle principal de la CMI en vertu de l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs (l’Accord) est de déterminer l’efficacité des progrès réalisés par le Canada et les États-Unis pour rétablir et protéger les Grands Lacs, et d’en rendre compte. Il s’agit notamment d’obtenir les commentaires du public sur ces progrès et de recommander les mesures que les deux pays devraient prendre.

Notre prochaine réunion, qui aura lieu le mardi 18 octobre à Milwaukee (Wisconsin), fait partie des efforts déployés pour discuter avec les citoyens de leurs perceptions sur les réussites, les défis et les possibilités en ce qui a trait au rétablissement des Grands Lacs. Les gouvernements ont tenu un Forum public sur les Grands Lacs du 4 au 6 octobre à Toronto, afin de mettre en évidence leurs travaux et présenter un rapport d’étape. La CMI a tenu une séance de consultation publique dans le cadre de ce Forum, ainsi qu’une réunion publique en soirée pour parler de la région du Grand Toronto et du lac Ontario.

Vous pouvez visionner cette conférence et partager vos réflexions et vos questions avec d’autres personnes en allant sur le site Participez CMI, le site de démocratie participative de la CMI. Vous pourrez y lire un résumé des réunions dans le numéro de novembre du bulletin Connexions Grands Lacs.

Vue du secteur riverain du lac Michigan et de la ville de Milwaukee. Photo : Todd Bragstad
Vue du secteur riverain du lac Michigan et de la ville de Milwaukee. Photo : Todd Bragstad

Pourquoi venir à Milwaukee? Premièrement, la CMI souhaite offrir aux résidants du côté ouest du bassin la même possibilité d’exprimer leurs commentaires sur les progrès réalisés que celle accordée aux résidants du côté est du bassin. Deuxièmement, étant donné que la Ville de Milwaukee et les collectivités avoisinantes ont dû aborder plusieurs questions en lien avec les objectifs et les buts de l’Accord, nous voulons nous renseigner davantage sur les réussites, les défis et les possibilités qu’elles ont rencontrés. Notre hôte, l’École des sciences de l’eau douce (School of Freshwater Sciences) de l’Université de Wisconsin-Milwaukee, abrite une grande partie des recherches les plus récentes en cours sur les principaux sujets pertinents pour l’Accord.

Tout le monde est invité à participer à la réunion, qui commencera à 18 h 30 HNC à l’École des sciences de l’eau douce (School of Freshwater Sciences). Après la présentation par les organisations locales, les scientifiques et les citoyens d’un résumé sur les principaux enjeux qui les concernent dans la région métropolitaine de Milwaukee, nous allons élargir la discussion afin d’examiner de quelle façon les réussites et les défis à l’échelle locale peuvent s’appliquer au lac Michigan et au-delà. Pour terminer la réunion, une période sera consacrée à des commentaires généraux sur les progrès réalisés dans le cadre de l’Accord.

En plus de favoriser un dialogue avec la CMI, toutes nos réunions publiques offrent également la possibilité d’établir des liens avec d’autres citoyens, des organisations, des scientifiques et des décideurs qui sont préoccupés par le rétablissement et la protection de leur partie des Grands Lacs et qui se sont engagés à poursuivre cet objectif.

Inscrivez-vous aujourd’hui à la réunion et joignez-vous à nous dans le cadre d’une discussion instructive au sujet de Milwaukee, du lac Michigan et des Grands Lacs.

 

L’École des sciences de l’eau douce (School of Freshwater Sciences) de l’Université de Wisconsin-Milwaukee sera l’hôte de la réunion publique de la CMI le 18 octobre. Photo : UWM
L’École des sciences de l’eau douce (School of Freshwater Sciences) de l’Université de Wisconsin-Milwaukee sera l’hôte de la réunion publique de la CMI le 18 octobre. Photo : UWM 

 

Picture of Sally Cole-Misch
Sally Cole-Misch
IJC

Sally Cole-Misch is the public affairs officer for the IJC’s Great Lakes Regional Office.