Le mandat du commissaire Lyall Knott prend fin

10 mai 2013

Le commissaire canadien Lyall Knott termine son mandat de quatre ans à la CMI.

M. Knott s’est joint à la Commission le 27 avril 2009, après avoir été nommé par le gouvernement du Canada. Son mandat a pris fin en avril 2013.

M. Knott a été responsable pour le Canada d’importants conseils de la CMI, y compris ceux s’occupant des lacs Kootenay et Osoyoos et des rivières Rouge, Souris, St. Mary et Milk.

Durant son mandat, la Commission a réalisé l’Étude internationale des Grands Lacs d’amont, rendu de nouvelles ordonnances pour la gestion du niveau du lac Osoyoos et créé le Conseil international du bassin du lac des Bois et de la rivière à la Pluie.

M. Knott a participé à l’établissement des 14e, 15e et bientôt 16e rapports biennaux sur la qualité de l’eau dans les Grands Lacs et s’est associé aux célébrations du 100e anniversaire du Traité des eaux limitrophes de 2009.

Canadian Commissioner Lyall Knott speaks during Great Lakes Week in 2012.   
Le commissaire canadien Lyall Knott prend la parole à l’occasion de la Semaine des Grands Lacs en 2012.  

M. Joe Comuzzi, président de la Section canadienne de la CMI, affirme que M. Knott a apporté un point de vue important à la gestion par la Commission de la qualité et de la quantité des eaux frontalières, d’un océan à l’autre, et veillé à ce que la Commission soit très attentive à sa mission. Il précise que le dernier geste de M. Knott en sa qualité de commissaire a été de signer l’Avis aux gouvernements au sujet des recommandations de l’Étude internationale des Grands Lacs d’amont de la CMI.

Mme Lana Pollack, présidente de la Section américaine, ajoute : « Fier d’être Canadien, Lyall était très attaché à l’esprit binational du Traité des eaux limitrophes. »

« Sérieux et toujours bien préparé à s’attaquer aux questions les plus difficiles, il s’acquittait de ses responsabilités avec un esprit et une bonne humeur qui étaient très appréciés. Il était bon professeur, et sa connaissance de la culture, du droit et de la politique du Canada était précieuse pour les commissaires américains qui ont eu la chance de collaborer avec lui. »

Les commissaires et le personnel de la Commission saluent sa contribution et lui présentent tous leurs vœux de réussite dans ce qu’il choisira d’entreprendre.