La revitalisation des Grands Lacs à l’œuvre : Pier B Resort - Duluth

Picture of Matthew Child
Mathew Child
12 décembre 2019
pier b today

Le Pier B Resort ou complexe de la jetée B est devenu le plus grand projet privé de Duluth sur le littoral du lac Supérieur depuis les années 1960. Il vient couronner les efforts d’assainissement de deux acres de terres gravement contaminées par le secteur industriel au fil des ans.

Le projet a pu voir le jour grâce à la persévérance, à l’ingéniosité et au dévouement d’un groupe d’investisseurs locaux qui y croyaient résolument, malgré des risques et des obstacles environnementaux inconnus. Le complexe a radicalement transformé la façon dont Duluth envisage son futur aménagement riverain et la connectivité des espaces publics et privés.

duluth harbor 1890
1890. Photo : Minnesota Historical Society

Duluth, au Minnesota, est une ville portuaire de 86 000 habitants située à l’extrémité occidentale du lac Supérieur. Avec les 29 000 habitants de la ville voisine de Superior, au Wisconsin, elle constitue la région métropolitaine appelée Twin Ports. Les Anishinaabe ou Ojibway, dont la bande Fond du Lac de la nation Chippewa du lac Supérieur, habitent la région depuis plus de 500 ans.

brownfield pier b
Le site contaminé juste avant la construction de la jetée B vers 2015. Photo : Sandy Hoff

Comme c’est le cas un peu partout dans le bassin des Grands Lacs, l’histoire de ces ports jumelés s’est bâtie sur l’extraction des ressources et les activités industrielles. Ces activités ont créé une région métropolitaine dynamique, mais c’est au prix d’une dégradation de la qualité de l’eau et de la perte d’habitats aquatiques et terrestres. La détérioration était telle qu’au cours des années 1980, la rivière Saint-Louis, y compris le port de Duluth, a été désignée au nombre des 43 secteurs préoccupants ou « points chauds de la pollution » dans les Grands Lacs.

Suite à l’élaboration d’un plan d’assainissement, on a passé les trois dernières décennies à rétablir l’environnement progressivement dans le cadre d’un programme de coopération avec des partenaires fédéraux, étatiques et locaux. Ces projets se sont consacrés au dépistage des sources de rejets industriels et municipaux et à la restauration de l’habitat aquatique dans le secteur préoccupant.

sediment removal pier b
Retrait des sédiments des lieux contaminés. Photo : Sandy Hoff

Lors des consultations publiques de la Commission mixte internationale plus tôt cette année, les commissaires en ont appris davantage sur le rôle du secteur privé dans la restauration du port de Duluth et le développement économique local. Les participants n’ont pas manqué de souligner que les projets qui attirent le public et les entreprises vers le secteur riverain permettent aux gens de s’identifier avec la ressource et de contribuer à son intendance.

Le Pier B Resort, situé sur la rue West Railroad, dans la zone portuaire de Duluth, est un exemple de la façon dont la sphère privée peut faire progresser la restauration d’un secteur préoccupant. Le projet visait le réaménagement d’une jetée industrielle historique qui servait auparavant d’installation de stockage, d’emballage et de distribution de ciment.

Le terrain a été acheté au début des années 2000, mais il a fallu des années de planification avant que les travaux de construction du complexe ne débutent en 2015. Conscients des nombreux obstacles à surmonter sur le plan technique et financier et des divers permis qu’il fallait obtenir pour mener à bien le projet, les copropriétaires ont opté pour travailler en équipe avec les organismes compétents.

Il a fallu tout un village pour faire matérialiser le projet. Un accord d’acquisition de terres avec la Duluth Economic Development Authority a aidé à convaincre d’autres investisseurs, et de nombreux autres partenariats importants sont venus s’ajouter en cours de route.

Le projet a adopté diverses approches créatives pour un assainissement écologique assorti d’autres utilisations bénéfiques. De concert avec le personnel très accessible des organismes, les promoteurs ont pu rétablir le littoral tout en répondant aux besoins de stabilité des lieux ainsi qu’aux objectifs sur le plan du patrimoine culturel et de l’accès des bateaux et du public.

Picture of Matthew Child
Mathew Child