La Conférence sur la restauration des Grands Lacs se rend à Detroit

09 avril 2019
child detroit riverfront

La Healing Our Waters-Great Lakes Coalition organise sa Conférence annuelle sur les Grands Lacs les 8 et 9 mai à Detroit (Michigan). La Conférence annuelle réunit plus de 300 défenseurs, scientifiques, citoyens et dirigeants gouvernementaux des Grands Lacs pour discuter des défis et des possibilités dans le cadre des efforts continus visant à restaurer et à protéger les Grands Lacs.

Comme les enjeux des Grands Lacs sont fondamentalement binationaux, la Conférence attire également des dirigeants de groupes environnementaux canadiens, y compris des présentateurs.

child detroit riverfront
Un enfant joue sur les rives de Détroit. Source : Todd Marsee/Michigan Sea Grant

Le discours d’ouverture de la Conférence de 2019 sera prononcé par Mustafa Santiago Ali, vice-président pour la justice environnementale, le climat et la revitalisation communautaire à la National Wildlife Federation. Ali est un ancien vice-président principal du Hip Hop Caucus et conseiller principal de l’Environmental Protection Agency des États-Unis.

La Conférence se penchera également sur les enjeux cruciaux auxquels font face les Grands Lacs et les collectivités locales – dont l’un des plus importants est sans doute l’abordabilité de l’eau. Comme les résidents de Cleveland et de Chicago ont vu leurs tarifs d’eau doubler et tripler, respectivement, au cours des dix dernières années, l’abordabilité de l’eau a été un sujet d’actualité, qui sera abordé lors d’une conférence plénière.

kayak belle isle
Une personne fait du kayak dans la lagune Blue Heron de Belle Isle. Source : Friends of the Detroit River

La Conférence portera également sur la crise de l’infrastructure de l’eau dans la région, examinant le problème du point de vue des particuliers, des municipalités et des opérateurs de services publics.

Les présentations traiteront des obstacles juridiques et des possibilités en matière d’abordabilité de l’eau, de façon de mesurer la conformité à la règle du plomb et du cuivre – une réglementation de l’Environmental Protection Agency des États-Unis sur la quantité de plomb et de cuivre dans l’eau potable – et de l’élaboration d’un modèle collectif et décentralisé pour les infrastructures qui remplacera notre système central actuel.

L’ordre du jour est en ligne à l’adresse healthylakes.org/great-lakes-conference.

D’autres séances porteront sur la meilleure façon de mettre en œuvre des projets d’infrastructure axés sur la nature, en s’appuyant sur les leçons tirées des collectivités et des programmes de toute la région.

Les résultats de plusieurs projets de l’Initiative de restauration des Grands Lacs seront abordés, dont ceux des îles de la rivière Détroit, qui ont bénéficié de la restauration de leur habitat, et de zones préoccupantes, dont la pollution toxique a été éliminée ou contenue dans différents endroits du Michigan. Les menaces qui pèsent sur les lacs seront également un sujet important, avec des présentations sur l’aquaculture en parcs en filet et la réglementation de la pollution de source ponctuelle dans les fermes.

fish belle isle pier
Les gens pêchent sur une jetée récemment restaurée à Belle Isle. Source : Donna Kert

Les participants à la Conférence sur les Grands Lacs pourront également prendre part des excursions. Il y en aura beaucoup cette année, dont une en kayak sur le sentier de la rivière Rouge au Michigan et une vers le nord à Flint pour en apprendre davantage sur la crise de l’eau qui y perdure et voir les progrès qui ont été réalisés pour y remplacé les conduites de service en plomb.

Consultez la liste complète des excursions, les renseignements pour s’inscrire et plus encore à healthylakes.org/great-lakes-conference.