La CMI se joint à l’Association canadienne des ressources hydriques à l’occasion de son congrès national de 2023, à Halifax

beland sisson

Cet été, les commissaires et le personnel de la CMI ont eu le plaisir de participer au congrès national 2023 de l’Association canadienne des ressources hydriques, qui a eu lieu à Halifax (Nouvelle-Écosse), du 18 au 21 juin. Sous le thème « Rising with the tide: Working together to address water resource challenges » (Portés par la vague: Travailler ensemble pour relever les défis liés aux ressources hydriques), le congrès a permis de réunir des professionnels des ressources hydriques de partout au Canada, des États-Unis et d’ailleurs pour échanger des informations, les résultats des recherches et les pratiques exemplaires touchant à toutes les facettes des sciences hydriques et de l’intendance de l’eau.

Les coprésidents de la Commission, Pierre Béland (Canada) et Rob Sisson (États-Unis), ont pris la parole devant les participants lors du banquet pour souligner l’étroite collaboration qui caractérise depuis toujours le travail du Canada et des États-Unis en matière de prévention et de règlement des différends en lien avec les eaux partagées. Une grande partie de ce travail a été rendue possible au cours des dernières années par l’Initiative internationale des bassins hydrographiques de la CMI, qui célèbre son 25anniversaire en 2023.

« L’action de nos conseils de gestion des bassins hydrographiques repose sur l’engagement et le dévouement de nombreux partenaires clés, notamment des Autochtones et des résidents locaux » estime M. Béland. « C’est la participation locale, la confiance, les considérations transfrontalières et l’inclusivité qui sont les ingrédients fondamentaux d’une collaboration réussie pour prévenir et résoudre les problèmes. »

Quant à M. Sisson, réfléchissant sur le thème de la conférence qui a fait salle comble, il a fait remarquer que « les rassemblements de ce genre sont très importants pour alimenter l’échange de connaissances et d’idées. Plus important encore, ils nous rappellent notre mission et notre devoir communs de travailler au service de l’élément le plus fondamental et le plus essentiel au maintien de la vie : l’eau. »

Les délégués au congrès

Les délégués au congrès national de l’ACRH 2023 à Halifax (Nouvelle-Écosse), qui a fait salle comble, lors du banquet de réseautage du 22 juin. Source : ACRH

Durant cette semaine à Halifax, la CMI a eu le plaisir d’animer une série de séances sur les défis et les possibilités de la gestion des eaux transfrontalières qui ont permis d’entendre de nombreux partenaires de la région binationale.

Certains des experts techniques ayant contribué à l’étude internationale de la CMI sur les rivières Sainte-Marie et Milk ont présenté leur approche commune en matière de planification qu’ils ont adoptée pour recenser les diverses possibilités d’améliorer l’accès aux eaux que se partagent le Canada et les États-Unis dans cette région semi-aride. Ce travail de quatre années, qui aboutira en 2025, permettra d’adresser des recommandations à la CMI notamment pour ce qui est de la possibilité de gérer les impacts des changements climatiques sur la répartition des eaux.

Une autre équipe d’experts a également présenté les travaux de l’étude sur les inondations dans le bassin du lac Champlain et de la rivière Richelieu (2017-2022) qui a récemment pris fin. Ce chantier, mené par plusieurs organismes, a permis d’étudier les causes, les répercussions et les risques d’inondation dans ce bassin transfrontalier et de recommander des solutions possibles. Ainsi, l’étude a donné lieu à plusieurs produits et modèles cartographiques susceptibles de contribuer aux futurs travaux de modélisation et de prévision. Il est à espérer que les gestionnaires de l’eau et les autres parties prenantes seront en mesure de tirer parti de ces outils pour atténuer les risques d’inondation futurs et soutenir les efforts d’intervention d’urgence et de prévention.

Pour sa part, le personnel de la CMI a présenté les possibilités et les réalisations de l’Initiative internationale des bassins versants en soulignant le travail de première ligne de ses conseils de gestion des bassins versants. Les conseils actuels (ceux des bassins hydrographiques de la rivière Souris, de la rivière Rouge, de la rivière à la Pluie et du lac des Bois, ainsi que de la rivière Sainte-Croix) réunissent divers experts qui travaillent ensemble à la promotion de la saine gestion de l’eau par le biais d’une approche holistique.

Depuis sa création en 1998, l’Initiative internationale des bassins hydrographiques a financé plus de 100 projets dans la région frontalière, appuyant la recherche, la collaboration et la communication dans les bassins hydrographiques partagés.

Une carte de récits mettant en évidence les projets en cours est accessible ici. Demeurez à l’affût de notre actualité pour en savoir plus sur les célébrations du 25e anniversaire de l’Initiative internationale des bassins hydrographiques grâce, notamment, à un numéro spécial du bulletin Eaux partagées cet automne.

Du 6 au 8 novembre 2023, les commissaires et le personnel de la CMI prévoient de participer à la conférence annuelle de l’American Water Resources Association à Raleigh (Caroline du Nord), afin de poursuivre l’échange d’idées et d’approches en matière de gestion des eaux transfrontalières.

De gauche à droite

De gauche à droite, les membres du personnel de la CMI Rob Caldwell, Erika Klyszejko, Catherine-Lee Johnston et Glenn Benoy accueillant les délégués au kiosque de la Commission lors du congrès national 2023 de l’ACRH à Halifax (Nouvelle-Écosse). Source : Personnel d’ECCC