Hommage à un ancien président canadien

11 janvier 2022

La Commission mixte internationale (CMI) rend hommage à son ancien président, l’honorable Joseph Robert Comuzzi, décédé le 31 décembre 2021. Il a présidé la CMI de janvier 2010 à janvier 2014.

Il tenait à ce qu’on l’appelle Joe. Son personnel l’aimait beaucoup, disant de lui qu’il avait une présence vivifiante, qu’il vous serrait spontanément dans ses bras et qu’il nous réservait toujours plein de surprises. Ses employés se rappellent aussi sa grande amabilité dans les rencontres informelles de la Commission.

Tout au cours de son mandat de coprésident canadien, il a fortement insisté pour que les Autochtones soient invités à participer aux initiatives de la Commission. Dès qu’il en trouvait l’occasion, Joe soulignait l’importance de les faire participer aux réunions et aux audiences publiques. Il défendait continuellement l’inclusion des Premières Nations, des tribus américaines et des Métis au Conseil de la qualité de l’eau des Grands Lacs, qui avait été reconstitué en vertu de l’Accord de 2012 relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs puis, en 2013, au sein du Conseil international du bassin du lac des Bois et de la rivière à la Pluie.

Audience publique de Little Current (ON) en 2012

Selon Christopher Wilkie, secrétaire canadien de la CMI, Joe s’intéressait avant tout aux effets des travaux de la CMI sur les personnes. Il était toujours prêt à rencontrer les gens et à les écouter au sujet des initiatives de la Commission et de leurs répercussions.

Pendant son mandat, la Commission a mené plusieurs études, notamment celle de 2012 sur le bassin du lac des Bois et de la rivière à la Pluie et celle de 2014 sur la qualité de l’eau au lac des Bois. Elle a aussi publié son rapport sur la gestion des éléments nutritifs du lac Érié.

En 2013, le président Comuzzi se joignait à quatre autres commissaires pour signer le rapport majoritaire intitulé Avis aux gouvernements au sujet des recommandations de l’Étude internationale des Grands Lacs d’amont (2013) ainsi que l’ordonnance du Plan de régularisation du lac Supérieur 2013.

Il entretenait aussi un lien très personnel avec la CMI. Il aimait rappeler qu’il était un descendant du premier président canadien de la Commission, Thomas Chase Casgrain, élu en 1911.

Joe Comuzzi a été nommé à la Commission en 2010 par le premier ministre Stephen Harper. Il s’était retiré de l’arène politique en 2008 après avoir été chassé du caucus libéral en 2007. Il s’était alors rattaché au gouvernement conservateur minoritaire.

Avant de se joindre à la CMI, le président Comuzzi était député libéral au Parlement canadien, où il a représenté la circonscription de Thunder Bay—Supérieur—Nord de 1988 à 2008. Il a aussi assumé le rôle de ministre de second plan du développement économique fédéral pour le Nord de l’Ontario de 2003 à 2007.

Sa famille demande qu’à sa mémoire, les personnes qui le désirent fassent un don à l’équipe de soins palliatifs de l’hôpital Thunder Bay Regional Health Sciences Centre (TBRHSC) au site de la TBRHS Foundation.

Abonnez-vous à notre bulletin !

Formulaire d'inscription