De nouveaux membres se joignent aux différents conseils consultatifs des Grands Lacs pour travailler sur les projets touchant au nucléaire, aux ressources halieutiques et à la qualité de l’eau