Baignade, consommation et pêche : commentaires du public sur la qualité de l’eau des Grands Lacs

Photo of Rachel Wyatt
Rachel Wyatt
IJC
bradley niagara falls

À l’automne 2022, la Commission mixte internationale a posé la question suivante : « L’eau des Grands Lacs est-elle propre à la consommation et propice à la baignade et à la pêche? » Les centaines de personnes qui ont répondu à cette question ont contribué à éclairer les recommandations de la CMI aux gouvernements fédéraux du Canada et des États-Unis qui figurent dans le nouveau et troisième rapport de l’évaluation triennale des progrès (ETP) réalisés pour améliorer la qualité de l'eau dans les Grands Lacs.

Mobilisation du public dans le cadre de l’évaluation triennale des progrès

La participation du public est un élément important de l’évaluation triennale des progrès, ou ETP, de la CMI. À l’automne 2022, la CMI a entendu des gens de l’ensemble du bassin des Grands Lacs dire comment, selon eux, le gouvernement fédéral réalise des progrès vers l’atteinte des objectifs de l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs.

La Commission a tenu une série de réunions virtuelles et en personne, notamment avec des gouvernements et des organisations tribaux, des Métis et des Premières Nations, des scientifiques et des gestionnaires côtiers, des municipalités et des entreprises privées. Les gens peuvent aussi répondre à un sondage ou soumettre des commentaires par écrit ou par courriel.

La CMI a consulté plus de 1 000 personnes et a reçu près de 500 commentaires sur la qualité de l’eau des Grands Lacs. Merci à tous, du lac Supérieur au fleuve Saint-Laurent, qui ont pris le temps de nous faire part de leurs commentaires.

Se baigner et pêcher dans les Grands Lacs, et consommer leur eau

Le rapport sur l’état des Grands Lacs (REGL) 2022 des gouvernements fédéral canadien et américain utilise neuf indicateurs pour évaluer l’état écologique de chacun des Grands Lacs, y compris s’il est sécuritaire de boire l’eau, de se baigner et de consommer du poisson des Grands Lacs. Le REGL indique que les lacs sont généralement sécuritaires pour ces activités, à certaines conditions.     

La CMI voulait connaître l’opinion du public sur l’évaluation des gouvernements. Dans l’enquête publique, on a demandé aux répondants comment leur opinion sur la qualité de l’eau et la santé des Grands Lacs influait sur leur utilisation des lacs pour la baignade, la consommation et la pêche. Les répondants ont évalué les lacs pour ces activités sur une échelle de cinq points allant de « très mauvais » à « très bon ».

Qu’est-ce que la CMI a entendu, et ces points de vue concordent-ils avec l’évaluation des gouvernements? Voyons voir cela de plus près.  

Consommation

Des dizaines de millions de personnes au Canada et aux États-Unis boivent de l’eau des Grands Lacs.

Le REGL de 2022 indiquait que chaque Grand Lac est une « bonne » source d’eau potable traitée.

En général, les gens sont d’accord avec l’évaluation des gouvernements. La plupart des répondants des lacs Supérieur, Michigan et Huron ont déclaré que l’eau de leur lac était « bonne » ou « très bonne ».

Les réponses pour le lac Érié ont été plus négatives. Bien que la majorité des répondants ont indiqué que l’eau du lac était « bonne » ou « très bonne », un nombre important de répondants ont indiqué qu’elle était « mauvaise » ou « très mauvaise ».

L’eau du lac Ontario a obtenu une note plus mitigée, mais a tout de même obtenu une note majoritaire de « bonne » ou « très bonne ». Enfin, contrairement à l’évaluation des gouvernements, une majorité a jugé l’eau du fleuve Saint-Laurent « passable ». (Bien que le REGL évalue le cours supérieur du fleuve Saint-Laurent avec le lac Ontario, la CMI a recueilli des données sur le cours supérieur du fleuve Saint-Laurent individuellement.)     

Dans les graphiques ci-dessous, « n » désigne le nombre de réponses pour chaque plan d’eau.

public input drinking water french tap 2023

Baignade

La baignade dans les Grands Lacs est une activité estivale préférée de beaucoup de gens. Les activités récréatives dans le bassin, y compris la navigation de plaisance, la chasse et la pêche, rapporteraient plus de 52 milliards de dollars américains par année.

public input swimming french tap 2023

Le REGL de 2022 indique que les plages surveillées sont généralement sécuritaires pour la baignade, tandis que certaines plages sont parfois dangereuses en raison de bactéries, comme la bactérie E. coli. Bien que les plages du lac Érié aient été jugées « passables », celles des autres lacs ont été jugées « bonnes ».

L’opinion publique était un peu plus mitigée. La plupart des répondants pour le lac Supérieur et le fleuve Saint-Laurent ont donné une note positive aux plages, conformément à l’évaluation des gouvernements. L’opinion publique était plus négative pour d’autres lacs, de nombreux répondants ayant indiqué que les plages du lac Érié et du lac Ontario étaient « passables » à « mauvaises ». Celles du lac Michigan et du lac Huron ont généralement été classées « bonnes » à « passables », ce qui correspond davantage à l’évaluation des gouvernements.   

Pêche

Enfin, le public croit-il qu’il est sécuritaire de manger du poisson des Grands Lacs?

public input fishing french tap 2023

Selon le REGL 2022, l’état global de la consommation de poisson est « passable », mais s’améliore. Les poissons des lacs Supérieur, Michigan, Érié et Ontario ont tous été évalués comme « passables » et ceux du lac Huron comme « bons ».

Pour ce qui est de la pêche, il n’y a pas d’harmonisation marquée entre l’opinion publique et l’évaluation des gouvernements fondée sur l’examen de la CMI. Bien que les gouvernements aient jugé que les poissons du lac Huron étaient « bons » et que ceux du fleuve Saint-Laurent étaient « passables », la majorité des répondants ont jugé que ceux des deux plans d’eau étaient « mauvais » ou « très mauvais ». Une majorité de répondants pour les lacs Supérieur, Michigan et Érié étaient d’avis que la qualité de l’eau pour la pêche était « bonne » ou « très bonne » par rapport à l’évaluation « passable » des gouvernements.

Sondage régional des Grands Lacs

La préparation du rapport de l’ETP n’est pas le seul moment où la CMI demande l’opinion du public sur la qualité de l’eau des Grands Lacs.

Le Sondage régional des Grands Lacs du Conseil de la qualité de l’eau des Grands Lacs de la CMI donne un aperçu des points de vue des résidents du bassin des Grands Lacs sur divers sujets, y compris l’importance de protéger la santé environnementale et la qualité de l’eau des Grands Lacs, et des perspectives sur la nécessité de protéger la qualité de l’eau des Grands Lacs pour les loisirs, le poisson et la faune, et l’économie. Après les sondages de 2015, 2018 et 2021, le Conseil se prépare en prévision de son quatrième sondage.

Restez à l’affût d’autres données sur l’opinion publique des Grands Lacs dans un prochain numéro du bulletin Eaux partagées.

Photo of Rachel Wyatt
Rachel Wyatt
IJC

Rachel Wyatt is the communications officer at the IJC’s Great Lakes Regional Office.