Bannière
.
La CMI demande à un Groupe d'experts
de finaliser son plan d'études pour le lac Supérieur

Le 17 septembre 2001

La Commission mixte internationale (CMI) est heureuse d’annoncer la constitution d’un Groupe d’experts qui sera chargé de préparer un plan des travaux nécessaires à la révision de l’Ordonnance de régulation des débits du lac Supérieur. Le Groupe d’experts a été mis sur pieds suite aux consultations qu’a organisées la CMI l’été dernier à ce sujet. On trouvera à la fin du présent communiqué la liste de ses membres .

Les débits du lac Supérieur sont réglés en fonction de l’Ordonnance que la CMI a adoptée en 1970 en vertu du Traité relatif aux eaux limitrophes de 1909. Cette régulation affecte les niveaux et les débits d’eau du bassin des lacs Supérieur, Michigan et Huron, ce qui entraîne des conséquences dans plusieurs domaines et secteurs économiques, comme l’environnement, la pêche sportive, l’industrie touristique, la navigation commerciale, la production hydroélectrique et bien d’autres. La révision de l’Ordonnance de régulation servira à déterminer si la gestion des eaux du bassin répond le plus efficacement possible, et de façon durable, aux besoins présents et futurs des usagers du système. Cette révision tiendra compte des effets potentiels reliés au changement climatique.

Une première ébauche du plan que préparera le Groupe d’experts sera rendu public au plus tard le 18 octobre 2001. Le groupe d’experts organisera ensuite une série d’audiences publiques dans le bassin et soumettra la version finale de son plan d’études à la CMI au plus tard le 11 janvier 2001. La conduites des travaux et des études ne pourra débuter que lorsque les gouvernements du Canada et des États-Unis auront débloqué les sommes nécéssaires à cette fin.

Pour plus d’informations à ce sujet, veuillez consulter le site Internet du Groupe d’experts :

http://www.ijc.org/conseil_board/upper_greatlakes/en/upper_home_accueil.htm

En vertu du Traité relatif aux eaux limitrophes de 1909, la CMI a approuvé, en 1913 et en 1914, la dérivation d’eau de la rivière St. Marys vers des barrages hydroélectriques au Canada et aux États-Unis et la construction d’une structure permettant la régulation des débits sortant du lac Supérieur. La CMI est présentement en train de revoir son Ordonnance de régulation pour le lac Ontario et le fleuve Saint-Laurent. Pour plus d’informations au sujet de la CMI, veuillez consulter son site Internet :

www.ijc.org

Le Conseil de contrôle du lac Supérieur de la CMI est chargé de régler les débits du lac Supérieur en vertu de l’Ordonnance adoptée par la CMI. Pour plus d’informations au sujet du Conseil de contrôle, veuillez consulter :

www.ijc.org/conseil_board/superior_lake/fr/superior_home_accueil.htm

Contacts:
Frank Bevacqua, Washington, D.C. (202) 736-9024
Fabien Lengellé, Ottawa, ON (613) 995-0088

Salle de presse         Haut de page
Bannière