Bannière
.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour publication le 17 septembre, 1998

La Commission mixte internationale souligne les progrès nécessaire dans le bassin de la rivière Rouge.

La Commission mixte internationale a publié aujourd'hui un Plan d'étude donnant le détail des actions que le Groupe de travail sur la rivière Rouge entreprendra en vue de mieux préparer le bassin de la rivière Rouge à d'éventuels débordements de cette dernière.

Le Plan d'étude de la Commission comprend l'essence des suggestions et commentaires qui ont été présentés à la Commission lors d'audiences publiques tenues dans la région de la rivière Rouge ces derniers temps. Ce nouveau Plan d'étude dénote une meilleure coordination entre les différentes parties impliquées et souligne les travaux en cours en vue de mieux préparer le bassin de la rivière Rouge à d'éventuels débordements de cette dernière. Ce document n'est toutefois pas final, il ne s'agit que d'une mise-à-jour.

Le Plan d'étude traite des questions techniques et stratégiques. À ce sujet, le Plan d'étude demande à ce que les parties impliquées travaillent en étroite collaboration afin de promouvoir une approche unique à l'échelle du bassin en ce qui concerne l'intégration des données techniques, l'harmonisation des maquette de simulation et l'amélioration de l'accès à l'information. On recommande également l'amélioration des maquette hydrauliques et hydrologiques, l'examen des capacité de rétention de la rivière et des stratégies de gestion des eaux ainsi que l'amélioration des plans de communication et la coordination des mesures d'urgence. Comme des difficultés au niveau du financement des projets ne sont toujours pas résolues du côté américain, la Commission mixte internationale donne, pour chacune des initiatives proposées, si elles peuvent être réalisées avec les fonds présentement disponibles ou si elles ne pourront être entreprises qu'une fois la totalité des fonds américains disponibles.

Suite aux crues printanières dévastatrices de 1997 dans le bassin de la rivière Rouge, les gouvernements fédéraux du Canada et des États-Unis ont demandé à la Commission mixte internationale d'enquêter sur les causes et les effets des inondations dans le bassin de la rivière Rouge. La Commission a alors mis sur pieds un Groupe de travail afin d'aider la Commission à remplir ce nouveau mandat. Le groupe de travail a soumis un premier rapport intérimaire en décembre 1997 qui mettait en garde contre l'inaction, mettait de l'avant 40 recommandations visant à améliorer les mesures d'urgence en cas de débordements de la rivière et proposait un plan d'étude donnant le détail des travaux à entreprendre afin de remplir les attentes gouvernementales.

La Commission mixte internationale est un organisme bilatéral établi en 1909 par le Traité des eaux limitrophes afin de prévenir et de résoudre les différends qui pourrait survenir entre le Canada et les États-Unis par rapport à l'utilisation des eaux limitrophes le long de la frontière Canado-américaine.

Pour de plus amples informations ou pour obtenir une copie du Plan d'étude, un résumé des progrès réalisés par les juridictions du bassin de la rivière Rouge ou le rapport intérimaire du Groupe de travail, veuillez visiter le site internet de la Commission: www.ijc.org.

Contacts:

Washington, D.C.: Frank Bevacqua 202-736-9024
Ottawa ON: Fabien Lengellé 613-995-0088

Salle de presse         Haut de page
Bannière