Bannière
.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le 23 novembre 1998

LA CMI SE PENCHERA DE NOUVEAU SUR LE CONCEPT DES BASINS HYDROGRAPHIQUES INTERNATIONAUX

Les gouvernements fédéraux du Canada et des États-Unis ont demandé à la Commission mixte internationale de se pencher de nouveau sur la question des bassins hydrographiques internationaux en temps que mécanisme établi afin de faire face aux défis que poseront la gestion de l'eau et les autres questions environnementales dans les bassins transfrontaliers au 21ième siècle.

Plus particulièrement, les gouvernements ont demandé à la CMI d'effectuer les travaux suivants:

  • Définir le cadre général dans lequel les conseils hydrographiques internationaux opéreront, ce qui inclu la définition des activités générales que devront mener à bien les conseils ainsi que les principes directeurs qui guideront les conseils dans leurs activités;
  • Présenter des recommandations quant à l'emplacement du premier conseil hydrographique international;
  • Présenter des recommandations quant à la structure, la composition et le mandat du premier conseil hydrographique international ainsi que les questions sur lesquelles ce conseil aura à se pencher au cours de ses premières années d'opération;
  • Développer des projections quant aux coûts et aux sources de financement, ce qui inclu les sources de financement non-traditionnelles, pour la formation et les opérations du premier conseil hydrographique international ce qui inclu les coûts des premières études spéciales qui devront entreprises au cours des premières années d'opérations du premier conseil;
  • Consulter les provinces, les états et les deux gouvernements fédéraux sur les sites des futurs conseils hydrographiques internationaux, ainsi que sur le développement des futurs conseils hydrographiques internationaux.

En plus des tâches décrites plus haut, la CMI entreprendra un vaste processus de consultation sur le concept des bassin hydrographiques.

Dans son rapport intitulé La CMI et le 21ième siècle, la CMI proposait aux gouvernements de s'inspirer des succès de la CMI dans les Grands Lacs et d'instaurer tout le long de la frontière entre le Canada et les États-Unis le concept des bassins hydrographiques internationaux permanents. Ces conseils constitueraient, de l'avis de la CMI, un mécanisme qui permettrait aux deux pays de mieux prévenir et résoudre les différends qui ne manqueront pas de survenir au sujet de la gestion de l'eau et des autres questions environnementales dans les bassins transfrontaliers au 21ième siècle.

La Commission mixte internationale est un organisme bilatéral établi en 1909 par le Traité des eaux limitrophes afin de prévenir et de résoudre les différends qui pourrait survenir entre le Canada et les États-Unis par rapport à l'utilisation des eaux limitrophes le long de la frontière Canado-américaine.

Pour de plus amples informations ou pour obtenir une copie de la lettre des gouvernements, veuillez visiter le site internet de la Commission: www.ijc.org/rel/comm/ref1198.html.

Contacts:

Washington, D.C. Frank Bevacqua 202.736.9024
Ottawa, ON Fabien Lengellé 613.995.0088

Salle de presse         Haut de page
Bannière