Bannière
.

Pour diffusion Le 25 mars 1998

La Commission mixte internationale publie un rapport spécial sur les travaux de dépollution dans les secteurs préoccupants des Grands Lacs

Dans le but d'accélérer l'assainissement de tous les secteurs préoccupants dans le bassin des Grands Lacs, la Commission mixte internationale (CMI) a publié un rapport décrivant les concepts, techniques et partenariats, à la fois novateurs et fructueux, qui sont utilisés dans sept zones côtières particulières, ou zones névralgiques, pour assainir les lieux pollués depuis maintes années, prévenir ou réduire les nouvelles émissions de contaminants et rétablir les utilisations dans nos voies navigables.

Le partage et la diffusion de ces stratégies devraient permettre aux responsables des autres secteurs préoccupants où les progrès ont été plus ardus d'obtenir de l'information fort utile et de donner un nouvel élan aux efforts de dépollution. En plus de ces stratégies, le rapport décrit plusieurs obstacles aux efforts d'assainissement et formule des recommandations sur la façon dont les gouvernements fédéraux, provinciaux et des États ainsi que les administrations locales peuvent intervenir à cet égard.

Les secteurs à l'étude sont la rivière Black à Lorain (Ohio); la rivière Grand Calumet et le canal maritime d'Indiana près de Gary (Indiana); le port de Hamilton à l'extrémité ouest du lac Ontario; la rivière Ashtabula à Ashtabula (Ohio); la baie de Quinte près de Kingston (Ontario); la rivière Manistique à Manistique (Michigan) et les lacs Muskegon et White sur la rive occidentale du lac Michigan.

Les gouvernements du Canada et des États-Unis, dans le Protocole de 1987 à l'Accord relatif à la qualité de l'eau dans les Grands Lacs, ont désigné 42 secteurs préoccupants dans le bassin des Grands Lacs, où la mauvaise qualité de l'eau a altéré ou était susceptible d'altérer les utilisations de l'eau par les humains et de limiter sa capacité de soutenir des formes de vie aquatique.

La CMI est une organisation binationale créée aux termes du Traité des eaux limitrophes de 1909 afin d'aider les deux gouvernements à prévenir et à régler les différends en matière d'utilisation des eaux le long de la frontière canado-américaine. En vertu de l'Accord relatif à la qualité de l'eau dans les Grands Lacs de 1978, la CMI évalue les progrès accomplis par les deux pays pour rétablir et maintenir l'intégrité chimique, physique et biologique des eaux de l'écosystème du bassin des Grands Lacs. Le texte complet de ce rapport est accessible sur l'Internet à l'adresse http://www.ijc.org/php/publications/html/beacon/beacon.html(.)

Personne ressource: Jennifer Day Canada (519) 257-6733
États-Unis (313) 226-2170, poste 6733

Salle de presse         Haut de page
Bannière