Bannière
.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Le 18 octobre 2007

Renseignements : John Nevin, 202-256-1368

D'éminents défenseurs participent à l'étude internationale des Grands Lacs d'amont sur les niveaux d'eau

Plaisanciers, pêcheurs à la ligne, villes et transporteurs par eau vont défendre l'intérêt public

La Commission mixte internationale des États-Unis et du Canada annonce aujourd'hui la nomination de David Irish, Dan Thomas, James Weakley et Jeff Vito au Groupe consultatif sur l'intérêt public (GCIP) qui conseille le Groupe d'étude international des Grands Lacs d'amont (GEIGLA). Vu l'urgence de faire avancer l'Étude le plus rapidement possible, ils vont se mettre immédiatement au travail et rencontrer bientôt leurs collègues et le Groupe d'étude. L'objet de cette étude binationale sur les niveaux d'eau est de voir si la régularisation des débits sortants du lac Supérieur peut être améliorée pour répondre aux besoins en évolution des Grands Lacs d'amont.

Dans la première phase de l'Étude, un éventail de spécialistes examinent si de possibles modifications physiques dans la rivière Sainte-Claire pourraient influer sur les niveaux d'eau. Plus largement, les chercheurs - avec l'aide essentielle du public - tâcheront de comprendre l'impact des changements climatiques sur les niveaux lacustres et comment la régularisation des lacs doit tenir compte de la nouvelle donne : précipitations moins abondantes, températures de l'air et de l'eau plus élevées, moindre couverture de glace et évaporation plus importante.

« Les gens qui pêchent, les baigneurs et les plaisanciers ainsi que les entreprises qui transportent les marchandises par les Grands Lacs d'amont ont un rôle crucial à jouer dans l'Étude » explique Irene Brooks, présidente par intérim de la Section américaine de la CMI. Herb Gray, président de la Section canadienne, ajoute : « Une participation vaste et diversifiée du public garantira la validité des résultats, qui seront ancrés dans la réalité et utiles aux décideurs et aux gestionnaires américains et canadiens. »

« Surtout, les nouveaux membres du GCIP sont des défenseurs indépendants et avertis des Grands Lacs » explique Kay Felt, présidente du GCIP pour le côté américain. « Nous sommes tous conscients que la population souhaite obtenir des réponses scientifiquement valables dès que possible, et je suis impatiente de collaborer avec nos nouveaux collègues pour veiller à ce que les préoccupations concernant les bas niveaux des lacs soient parfaitement comprises et qu'on y donne suite. »

Les nouveaux membres apportent au GCIP plus de 125 années d'expérience de la problématique des Grands Lacs.

  • David Irish met à profit 55 années d'expérience des courses à voile sur tous les Grands Lacs. M. Irish a fondé une marina offrant tous les services, un chantier de construction et une concession de bateaux à Harbor Springs en 1961 et a développé ses activités dans Charlevoix dix ans plus tard. M. Irish a présidé la U.S. Sailing Association, il est actuellement vice-président de la Fédération Internationale de Voile (International Sailing Federation) et il a déjà fait partie du conseil d'administration de la Michigan Boating Industries Association. Dévoué aussi à la cause publique, M. Irish a été maire de Harbor Springs pendant six ans.
  • Dan Thomas préside le Great Lakes Sport Fishing Council depuis 1989. Fondé en 1973, ce conseil est un organisme fédérateur binational et sans but lucratif qui représente 325 000 pêcheurs à la ligne aux États-Unis et au Canada et qui a été reconnu comme le principal groupe de défense de la pêche sportive et de ceux qui la pratiquent dans la région. M. Thomas, qui habite l'Illinois, pêche depuis toujours. Il est membre fondateur de Salmon Unlimited et membre des Illinois Steelheaders.
  • James H. I. Weakley, diplômé de la Coast Guard Academy en 1984, préside la Lake Carriers' Association depuis 2003. Il est le principal porte-parole des transporteurs des Grands Lacs dont les navires battent pavillon américain. Il est aussi officier du Great Lakes Maritime Task Force, membre du comité consultatif national du Board of Marine Transportation et commissaire représentant l'Ohio à la Commission des Grands Lacs. La Lake Carriers' Association est une des plus anciennes associations commerciales des États-Unis. Elle représente 18 sociétés qui exploitent 63 navires.
  • Jeff Vito a consacré 33 années à la fonction publique municipale. Il est actuellement directeur du développement économique et des relations gouvernementales de Superior. Directeur des travaux publics de cette ville pendant 17 ans, M. Vito a supervisé un vaste éventail de services municipaux, y compris la planification et l'administration de tous les grands travaux de construction. Il connaît très bien le port de Superior, y compris le projet d'une nouvelle marina et bien d'autres projets dans le secteur riverain. M. Vito participe activement, pour le compte de Superior, à l'Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent.

La Commission mixte internationale est un organisme indépendant créé par le Traité des eaux limitrophes en 1909 pour prévenir et résoudre les différends au sujet de l'utilisation des eaux que se partagent les États-Unis et le Canada. Elle doit notamment approuver l'aménagement et l'exploitation de certains ouvrages qui modifient les niveaux et les débits naturels des eaux limitrophes de façon à assurer le respect du Traité. L'Étude internationale des Grands Lacs d'amont porte sur la modification de la régularisation des débits sortants du lac Supérieur par des ouvrages de régularisation dans la rivière St. Marys à Sault Ste. Marie.

REMARQUE : La liste complète des membres du GEIGLA et du GCIP est jointe, et les notices biographiques complètes [en anglais] sont affichées sur le site www.iugls.org.


Étude internationale des Grands Lacs d'amont
Groupe consultatif sur l'intérêt public

  • Kay Felt, coprésidente, Detroit, MI, avocate à la retraite, première femme membre de Dykema Gossett PLLC.
  • Jim Bruce, coprésident, Ottawa, ON, spécialiste à la retraite de l'eau et du climat qui a travaillé auprès d'organismes gouvernementaux canadiens et d'organismes internationaux.
  • James Anderson, Renfrew, ON, conseiller en politiques, Canards Illimités Canada.
  • Doug Cuddy, Sault Ste. Marie, ON, retraité, ministère des Pêches et des Océans du Canada; Lake Superior Conservancy and Watershed Council.
  • Dick Hibma, Newmarket, ON, président, Conservation Ontario.
  • Kenneth Higgs, Port Severn, ON, citoyen, retraité, propriétaire riverain.
  • William Hryb, Thunder Bay, ON, directeur général, Lakehead Shipping Company, Ltd.
  • David Irish, Harbor Springs, MI, fondateur de Irish Boat Shop; 55 années d'expérience de la voile.
  • John Jackson, Kitchener, ON, directeur de la campagne pour la production propre et contre les toxiques de l'Union Saint-Laurent Grands Lacs.
  • Donald Marles, Sault Ste. Marie, ON, Lake Superior Advisory Committee; St. Mary's River Binational Public Advisory Council.
  • Mary Muter, Toronto, ON, vice-présidente et présidente pour l'environnement à la Georgian Bay Association et Georgian Baykeeper.
  • David Powers, Bay City, MI, avocat, fondateur et vice-président de Save Our Shoreline.
  • Roger Smithe, Saugatuck, MI, président de la International Great Lakes Coalition.
  • Sam Speck, Worthington, OH, ancien directeur, Ohio Department of Natural Ressources.
  • Alan Steinman, Muskegon, MI, directeur de l'Annis Water Resources Institute (Grand Valley State University) à Muskegon.
  • Dan Tadgerson, Sault Ste. Marie, MI, directeur pour l'environnement, tribu des Indiens de Chippewa de Sault Ste. Marie.
  • Dan Thomas, Elmhurst, IL, président, Great Lakes Sport Fishing Council.
  • Jeff Vito, Superior, WI, directeur du développement économique et des relations gouvernementales, Ville de Superior.
  • James Weakley, Cleveland, OH, président, Lake Carriers' Association.

Le Groupe d'étude international des Grands Lacs d'amont comprend les coprésidents du GCIP et une équipe binationale d'experts :

  • Eugene Stakhiv, coprésident, a travaillé 37 ans comme ingénieur hydrologue à l'Institute for Water Resources du U.S. Army Corps of Engineers. Il a une vaste expérience internationale de la direction de grandes études sur la gestion des ressources hydriques.
  • Ted Yuzyk, coprésident, ancien directeur par intérim de la Division des relevés hydrologiques du Canada (Environnement Canada); conseiller en hydrologie pour le Canada auprès de l'Organisation météorologique mondiale.
  • Jim Bredin, fonctionnaire qui a travaillé près de 30 ans au Michigan Department of Natural Resources et au Department of Environmental Quality. Il est actuellement directeur adjoint du bureau des Grands Lacs de ce dernier ministère.
  • Jonathan Bulkley, codirecteur du Center for Sustainable Systems, School of Natural Resources and Environment, University of Michigan.
  • Donald Burn, professeur, Université de Waterloo; directeur de rédaction de la Revue canadienne des ressources hydriques.
  • Allan Chow, superviseur des services techniques, ministère des Richesses naturelles de l'Ontario.
  • Jonathan H. Gee, gestionnaire principal int., Section des sciences, Service météorologique du Canada, Opérations Ontario, Environnement Canada.
Salle de presse         Haut de page
Bannière