Bannière
.

 

COMMUNIQUÉ
Le 8 février 2007

Dans son Treizième Rapport biennal, la CMI recommande que les deux gouvernements nationaux établissent un solide cadre de responsabilisation à l'égard des Grands Lacs

CHICAGO. Dans son Treizième Rapport biennal sur la qualité de l'eau dans les Grands Lacs, publié aujourd'hui, la Commission mixte internationale recommande que les gouvernements du Canada et des États-Unis créent et appliquent un cadre de responsabilisation d'une solidité exceptionnelle pour la restauration et la protection des Grands Lacs en vertu de l'Accord relatif à la qualité de l'eau dans les Grands Lacs.

« Nous avons décidé d'axer ce rapport biennal sur un seul thème, la responsabilisation, parce qu'elle est absolument indispensable si les deux gouvernements sont déterminés à améliorer la qualité de l'eau comme ils s'y engagent dans l'Accord », a précisé le commissaire Allen Olson, de la Section américaine.

« Les spécialistes et les citoyens concernés dans l'ensemble du bassin des Grands Lacs nous ont indiqué que la responsabilisation doit être la pierre angulaire des programmes de rétablissement et de protection », a ajouté le commissaire Jack Blaney, de la Section canadienne.

Dans le Treizième Rapport biennal, la Commission demande instamment aux gouvernements de présenter un cadre de responsabilisation préliminaire en juin 2008. Elle expose quels devraient en être les éléments :

  • Élaborer un plan rigoureux et coordonné qui recense les moyens d'action nécessaires pour réaliser les buts de l'Accord et en établit l'ordre de priorité, prévoit des cibles mesurables et fixe les délais d'exécution; en général, l'accord actuel ne précise pas ces cibles et délais.
  • Charger une entité binationale de réunir l'information qui servira à évaluer les progrès accomplis vers la réalisation des buts de l'Accord; fournir des rapports triennaux substantiels et significatifs.
  • Utiliser les rapports pour revoir et réviser les plans d'action.

Les gouvernements du Canada et des États-Unis mènent actuellement un examen complet de l'Accord, le premier depuis 1987. La Commission recommande que les gouvernements accélèrent l'examen de sorte à en faire coïncider la présentation des conclusions avec celle du cadre de responsabilisation préliminaire.

De son côté, la Commission s'engage à créer un groupe de travail pour l'aider dans ses consultations avec les gouvernements au sujet d'un cadre de responsabilisation pratique et efficace, de même qu'à convoquer, en collaboration avec les gouvernements et d'autres entités, un sommet sur la responsabilisation à l'égard des Grands Lacs à l'été 2008.

Pour obtenir de plus amples renseignements ou le rapport de la CMI, consulter le site Web, à : www.ijc.org.

La Commission prévient et règle les différends entre le Canada et les États-Unis en vertu du Traité des eaux limitrophes de 1909 et défend les intérêts communs des deux pays en agissant à titre de conseiller indépendant et objectif des deux gouvernements.

Personnes-ressources :
Bruce Brown, Windsor (Chicago), 519-257-6733
Nick Heisler, Ottawa, 613-992-8367
John Nevin, Washington, 202-256-1368


Information générale

Dans le cadre de sa mission de mobiliser le public et de l'informer, la Commission convoque une conférence-réunion biennale sur les Grands Lacs. L'événement, qui aura lieu du 6 au 8 juin 2007 à l'Université de l'Illinois, à Chicago, rassemblera des chercheurs, des décideurs et d'autres intervenants. Le public est invité à y participer.

L'Accord de 1972 relatif à la qualité de l'eau dans les Grands Lacs, tel que modifié, exprime l'engagement du Canada et des États-Unis de rétablir et de conserver l'intégrité chimique, physique et biologique de l'écosystème du bassin des Grands Lacs. Il énonce un certain nombre d'objectifs et de recommandations pour la réalisation de ces buts. La Commission aide les deux pays à appliquer les programmes et autres mesures entreprises en vertu de l'Accord et en évalue l'efficacité.

Le Treizième Rapport biennal s'inscrit dans la foulée de trois autres rapports, que la Commission a publiés en 2006 sous le régime de l'Accord :

  • Avis aux gouvernements concernant l'examen de l'Accord relatif à la qualité de l'eau dans les Grands Lacs (octobre 2006);
  • Rapport sur les déversements dans le bassin des Grands Lacs et particulièrement dans le couloir fluvial Sainte-Claire-Detroit (juillet 2006);
  • Synthèse de la consultation publique en vue de l'examen de l'Accord relatif à la qualité de l'eau dans les Grands Lacs par les gouvernements fédéraux du Canada et des États-Unis (janvier 2006).

 

Salle de presse         Haut de page
Bannière