Bannière
.

COMMUNIQUÉ
le 11 mai 2005

La CMI élargit le plan d'une étude des hauts Grands Lacs pour inclure la rivière Sainte-Claire

La Commission mixte internationale a annoncé aujourd'hui qu'elle va réviser son plan d'étude des hauts Grands Lacs afin d'examiner aussi la voie interlacustre de la rivière Sainte-Claire et son impact sur les niveaux d'eau des lacs Michigan et Huron.

Le plan d'étude antérieur, qui avait été soumis aux gouvernements en 2002, prévoyait la révision des ordonnances de la CMI concernant la régularisation des débits sortants du lac Supérieur et ses répercussions sur le réseau des hauts Grands Lacs, du lac Supérieur au lac Érié.

Au cours de l'année qui vient de s'écouler, il est apparu que les modifications physiques qui surviennent dans le cours supérieur de la rivière Sainte-Claire pourraient entraîner d'importants changements dans les niveaux d'eau des lacs Michigan et Huron. C'est ce qu'indique notamment le rapport de W.F. Baird & Associates, " Regime Change (Man Made Intervention) and Ongoing Erosion in the St. Clair River and Impacts on Lake Michigan-Huron Lake Levels ", commandé par la Georgian Bay Association. La Commission a décidé de réviser son plan d'étude pour analyser la question, après qu'elle eut consulté ses conseils de contrôle des Grands Lacs et qu'elle en eut discuté à une réunion binationale, organisée par Environnement Canada, qui a réuni de multiples organismes à Burlington en mars dernier.

Le plan révisé intégrera aussi l'expérience tirée de l'étude que la Commission réalise sur la régularisation des niveaux et débits du lac Ontario et du tronçon international du Saint-Laurent ; cet expérience permettra éventuellement de faire des économies lors de l'Étude des hauts Grands Lacs. L'Étude internationale sur le lac Ontario et le fleuve Saint-Laurent, dotée de 20 millions de dollars américains, se termine cet automne (pour renseignements, voir www.losl.org).

La Commission met sur pied une équipe binationale de spécialistes qui commencera immédiatement ses travaux. Après avoir tenu des consultations publiques, l'équipe lui soumettra le Plan d'étude des hauts Grands Lacs en octobre 2005.

Les deux gouvernements fédéraux seront invités à fournir les fonds nécessaires à l'étude.

Pour plus de renseignements sur le contexte de l'étude, visiter le site de l'équipe du plan de l'étude (en anglais seulement), en passant par www.ijc.org (Conseils > Groupes de travail dissous > Groupe de travail sur plan d'étude des hauts Grands Lacs) ou en allant directement à http://www.ijc.org/conseil_board/upper_greatlakes/en/upper_home_accueil.htm.

La Commission mixte internationale prévient et résout les différends entre les États-Unis d'Amérique et le Canada en application du Traité des eaux limitrophes de 1909 et veille au bien commun de ces pays à titre de conseiller indépendant et objectif des deux gouvernements.

Personnes-ressources :

Canada Paula Fedeski-Koundakjian (613) 995-0088
États-Unis Frank Bevacqua (202) 736-9024

 

Salle de presse         Haut de page
Bannière