Bannière
.

COMMUNIQUÉ

12 juillet 2004

La CMI acclame l'inauguration des travaux de la barrière
aux carpes asiatiques

La CMI félicite l'US Army Corps of Engineers d'avoir
« tenu sa promesse »

[Chicago] - La Commission mixte internationale (CMI) aujourd'hui a remercié et félicité l'US Army Corps of Engineers d'avoir entrepris la construction d'une barrière permanente aux carpes asiatiques dans le canal de navigation et d'évacuation de Chicago. Cette barrière, qui remplace une version temporaire défaillante, est conçue pour empêcher les carpes asiatiques d'avancer dans les Grands Lacs, ce qui pourrait dévaster l'industrie de la pêche qui génère des revenus évalués à 4,5 milliards de dollars. La Commission a aussi applaudi l'État de l'Illinois et tous les partenaires du projet de la barrière pour leur engagement à la protection des Grand Lacs.

« L'Army Corps a promis de construire la barrière et il tient sa promesse », a affirmé Dennis Schornack, président de la Section américaine de la CMI. « Maintenant, les autres bénéficiaires doivent contribuer au projet et démontrer qu'ils souhaitent empêcher l'accès des carpes asiatiques aux Grands Lacs ».

« Nous félicitons tous les chefs élus, surtout la représentante américaine Judy Biggert, pour leurs efforts bipartites visant le financement de la construction de cette barrière », a dit le très hon. Herb Gray, président de la Section canadienne de la CMI.

Récemment, la Commission a écrit au Council of Great Lakes Governors recommandant vivement au président Robert Taft (gouverneur de l'Ohio) et à ses collègues d'apparier les 1,7 millions de dollars que l'État de l'Illinois a déjà consacré au projet. Les ressources additionnelles sont nécessaires afin de combler le manque à gagner du financement venant des partenaires non fédéraux.

La Commission mixte internationale a été établie en vertu du Traité des eaux limitrophes de 1909. Elle a pour mandat d'aider le Canada et les États-Unis à prévenir et à résoudre les différends relatifs à l'utilisation des eaux qu'ils se partagent. Elle conseille également les gouvernements des deux pays sur les mesures qui s'imposent pour restaurer et préserver l'intégrité des eaux de l'écosystème du bassin des Grands Lacs.

Personnes-ressources :
Frank Bevacqua Washington, DC (202) 736-9024
Nick Heisler Ottawa, Canada (613) 992-8367

Salle de presse         Haut de page
Bannière