Bannière
.

Avis public

Le 25 mars 2004

La CMI repousse sa décision sur les opérations d’optimisation des débits dans la rivière St. Marys

La Commission mixte internationale (CMI) a décidé aujourd’hui de repousser sa décision portant sur la demande de prolongation des activités d’optimisation dans la rivière St. Marys présentée par Edison Sault Electric Company et Great Lakes Power Ltd.

Entre temps, la CMI a décidé de permettre la poursuite des opérations sous la supervision de son Conseil de contrôle du lac Supérieur. Ce délai permettra à la CMI de se pencher sur certaines représentations qui ont été faites au sujet des impacts possible de l’optimisation sur la faune et la flore.

L’optimisation des débits est l’opération par laquelle un barrage fait augmenter le débit d’un cours d’eau pour faire augmenter sa production d’électricité lors des périodes de forte demande (heures normale de travail) et, inversement, réduit le débit lors des périodes de faible consommation (soir, fin de semaine).

La Commission mixte internationale, créée en vertu du Traité des eaux limitrophes de 1909, a pour mandat de prévenir et de résoudre les différends ayant trait à l'utilisation des eaux partagées par le Canada et les États-Unis. Le mandat de la Commission couvre certaines structures qui ont un impact sur les cours d’eau limitrophes, comme les barrages d’Edison Sault Electric Company et de Great Lakes Power Ltd. sur la rivière St. Marys. La CMI a mis sur pied le Conseil international de contrôle du lac Supérieur et l’a chargé de surveiller la régularisation des débits de la rivière St. Marys et de mener les travaux se rapportant à sa tâche. Pour obtenir plus de renseignements ou pour obtenir une copie du rapport du Conseil de contrôle, veuillez visiter le site Web de la CMI à l’adresse suivante :

www.ijc.org

Contact :
Frank Bevacqua Washington, D.C. (202) 736-9024
Fabien Lengellé Ottawa (Ontario) (613) 995-0088

Salle de presse         Haut de page
Bannière