Bannière
.

Communiqué de presse

Le 11 juillet

La CMI sonne l'alarme au sujet de la carpe asiatique

Dans une lettre adressée aux gouvernements des États-Unis et du Canada, la Commission mixte internationale (CMI) déclare qu'elle juge indispensable que les gouvernements fédéraux du Canada et des États-Unis prennent immédiatement des mesures pour empêcher les carpes asiatiques d'atteindre l'écosystème des Grands Lacs. Des scientifiques prédisent que si les carpes asiatiques parviennent à s'établir dans les Grands Lacs, les dommages qu'elles y causeront seront beaucoup plus importants que ceux causés par la moules zébrées et la lamproie marine.

Des données récentes indiquent que les carpes asiatiques, poissons exotiques qui se multiplient rapidement, pourraient se trouver à moins de 40 kilomètres (25 milles) du lac Michigan. Il existe donc un grand danger d'invasion dans l'ensemble de l'écosystème du bassin des Grands Lacs. On retrouve maintenant des carpes asiatiques dans la rivière Illinois et non loin du canal maritime et sanitaire de Chicago, qui est relié aux Grands Lacs près de Chicago, dans l'Illinois. On estime, d'après leur taux de dispersion actuel, que ces carpes pourraient atteindre cette année le lac Michigan par le biais du réseau fleuve Mississippi et de la rivière Illinois.

Dans sa lettre, la CMI demande aux gouvernements de prendre les mesures suivantes afin d'empêcher la carpe asiatique d'atteindre les Grands Lacs :

  • Soutenir le fonctionnement du système actuel de barrières temporaires, et,
  • Acquérir une génératrice de secours permettant d'assurer la poursuite de son fonctionnement.

La CMI demande également aux gouvernements canadien et américain :

  • D'éduquer la population au sujet de la carpe asiatique et de la menace qu'elle pose pour les Grands Lacs;
  • D'examiner des options chimiques et écologiques à longue échéance pour empêcher les déplacements des espèces aquatiques envahissantes à l'entrée et à la sortie des Grands Lacs;
  • Devisager la mise en place de contrôles réglementaires pour empêcher l'introduction des carpes asiatiques par d'autres voies comme le commerce des poissons à des fins alimentaires, la vente d'appâts, l'aquariophile et l'aquaculture.
La CMI tiendra une conférence de presse par téléconférence le 11juillet 2002 à 11h (HAE). Pour y participer, veuillez signaler le 1-800-589-4298 et entrer le code 712310.

La Commission mixte internationale est un organisme bilatéral établi en 1909 par le Traité des eaux limitrophes afin de prévenir et résoudre les différends qui pourrait survenir entre le Canada et les États-Unis par rapport à l'utilisation des eaux limitrophes le long de la frontière Canado-américaine. En vertu de l'Accord de 1978 sur la qualité de l'eau des Grands Lacs, la CMI évalue les progrès accomplis par les gouvernement afin de restaurer l'intégrité chimique, physique et biologique du bassin des Grands Lacs.

Renseignements:
Soo Han
IJC Washington
(202) 736-9023
Jim Houston
IJC Ottawa
(613) 995-0230

Salle de presse         Haut de page
Bannière