Back to Map Open All Close All
CANADA (Cliquez sur les différents titres pour faire apparaître l'information pertinente pour chacun)
Open/Close PORT DE HAMILTON, ONTARIO
(Cette section donne quelles sont les étapes des PAC qui ont été atteintes, les usages bénéfiques et les indicateurs de restauration et si le secteur préoccupant a été correctement cartographié.)
Étape de mise en oeuvre du PAC: 2

Y a-t-il des cartes électroniques qui montrent les limites géographiques et les sources de pollution associées? Oui

Usages Bénéfiques et les Indicateurs (DUB):
(Le DUB sera souligné si un objectif de restauration a été identifié.
S'il est souligné, vous pouvez cliquer sur le DUB pour faire apparaître les objectifs identifiés.)
Restrictions à la consommation de poissons et d'autres espèces sauvages
Aucune restriction à la consommation de poissons et d'autres espèces sauvages attribuable à des sources locales.
Réduction des populations de la faune aquatique et terrestre
La structure de la communauté de poissons sera la suivante:
    * Passage d'une communauté de poissons caractéristiques d'un milieu eutrophe, comme le baret, le gaspareau, la barbotte et la carpe, à une communauté viable plus représentative d'un milieu mésotrophe, comme le brochet, l'achigan, la perchaude et le crapet
    * Biomasse des poissons dans la zone littorale de 200 à 250 kg/ha
    * Accroissement de la diversité des espèces : de 4 espèces à 6 ou 7 espèces par transect
    * Accroissement de la biomasse des espèces indigènes : de 37 % à 80-90 % de la biomasse totale
    * Réduction de la variabilité spatiale chez la biomasse des poissons dans le port
    * Composition proposée de la communauté de poissons dans la zone côtière : biomasse de 40-60 kg/ha pour le brochet et l'achigan, de 70-100 kg/ha pour les insectivores comme le crapet–soleil et la perchaude, et de 30–90 kg/ha pour les omnivores comme la carpe et la barbotte brune

Communauté variée et viable d'oiseaux aquatiques coloniaux, augmentation du nombre d'espèces plus rares et réduction du nombre de goélands à bec cerclé, y compris:
    * 5 000 couples de géolands à bec cerclé
    * >600 couples de sternes pierregarin
    * 350 couples de géolands argentés
    * >200 couples de sternes caspiennes
    * 200 couples de cormorans à aigrettes
    * 200 couples de bihoreaux gris
Tumeurs ou autres anomalies chez le poisson
Incidence des tumeurs ou d'autres malformations chez les poissons égale ou inférieure à celle observée dans des sites témoins non perturbés de la région et absence documentée de tumeurs néoplastiques ou prénéoplastiques du foie chez la barbotte ou le meunier
Anomalies ou troubles de la reproduction chez les oiseaux et les autres espèces sauvages
Taux d'incidence des malformations ou des problèmes de reproduction chez les espèces sauvages sentinelles égal ou inférieur au taux normal enregistré chez les populations témoins
Dégradation du benthos
* Biomasse estimée du benthos des eaux mésotrophes variant de 25 à 50 g/m2 en poids humide
* Assemblages d'oligochètes (vers de terre benthiques) passant d'indicateurs de milieux eutrophes à des indicateurs de milieux mésotrophes
* Présence accrue d'autres espèces indicatrices de conditions mésotrophes dans les sédiments du port de Hamilton, comme les moucherons, les sphaeriidés, les éphémères communes et l'amphipode Pontoporeia hoyi.
* Réduction de la densité des oligochètes (vers de terre) d'une moyenne de 10 000 individus/m2 en 1984 à 2 000–3 000 individus/m2 dans les sédiments de fond
* Apparition de crustacés, comme la crevette d'eau douce dans les eaux profondes et l'amphipode Pontoporeia hoyi dans les sédiments de surface de tout l'hypolimnion
* Absence d'effets toxiques aigus ou chroniques attribuables à la présence de métaux-traces ou de matières organiques dans les macroinvertébrés benthiques de l'ensemble du port et du marais Cootes Paradise
Limitation du dragage
Concentrations de contaminants dans les sédiments égales ou inférieures aux valeurs fixées dans les normes biologiques et chimiques, les critères ou les lignes directrices de sorte qu'il n'existe aucune restriction au dragage ou à l'élimination des sédiments
Eutrophisation ou prolifération d'algues indésirables
Les objectifs en matière d'eutrophisation et les conditions environnementales projetées dans le port de Hamilton, le marais Cootes Paradise et le ruisseau Grindstone comprennent :
    * Charges nettes de phosphore, d'ammoniac et de solides en suspension dans les stations de traitement des eaux usées de Hamilton et de Burlington, les installations de Stelco, Dofasco et d'autres industries, les cours d'eau et les TPEU
    * Objectifs liés à la chimie des eaux réceptrices : P, NH3, chlorophylle a, transparence de l'eau, oxygène dissous, superficie occupée par les plantes aquatiques, concentration du seston
Fermeture de plages
* Aucune restriction à la pratique de sports nautiques dans les eaux du lac Ontario attribuable à la mauvaise qualité des effluents du port de Hamilton déversés dans le lac
* Amélioration de la qualité de l'eau à l'extrémité ouest et dans la moitié nord du port propice à l'ouverture des plages et absence de restriction majeure à la pratique de sports nautiques
Enlaidissement des sites
Eau libre de toute substance causant un dépôt indésirable persistant, une turbidité excessive ou une coloration articifielle, ou de mauvaises odeurs (p. ex. pellicule huileuse, écume)
Réduction des populations de phytoplancton et de zooplancton
Structure de la communauté phytoplanctonique et zooplanctonique très semblable à celle des sites témoins non perturbés ayant des caractéristiques chimiques et physiques comparables; en l'absence de données sur la structure de la communauté, cette utilisation sera jugée rétablie lorsque des bio-essais menés sur du phytoplancton et du zooplancton confirmeront l'absence de toxicité importante dans les eaux ambiantes
Perte d'habitats de la faune aquatique et terrestre
* Augmentation du nombre de plantes aquatiques émergentes et submergées dans le port de Hamilton, le marais Cootes Paradise, le delta et les marais du ruisseau Grindstone (environ 500 hectares), conformément au projet de restauration de l'habitat de la faune aquatique et terrestre
* Obtention de 10 km de littoral supplémentaire grâce à la création de 5 km d'îles étroites
* Création de 344 ha supplémentaires d'habitat lagunaire pour les oiseaux aquatiques
* Création de 270 ha d'habitat de nidification pour les oiseaux coloniaux
* Objectifs de limpidité de l'eau pendant l'été (de juin à septembre) mesurée à l'aide d'un disque de Secchi : 3,0 m dans le port et 1,0 m dans le marais Cootes Paradise et le ruisseau Grindstone
Open/Close
SÉDIMENTS CONTAMINÉS
Volume estimatif de sédiments contaminés encore présents dans le SP: aucune donnée

Décontamination à ce jour
Nom du Projet: Volume de Décontaminés: Coût de la Décontamination:
Projet de démonstration 216 m 3 aucune donnée
Baie Windemere inconnu 5 000 000 $

Mesures Prévues de Décontamination des Sédiments
Nom du Projet: Volume à Décontaminer: Coût Estimatif:
Récif Randle 20 000 m 3 15 000 000 $
Open/Close
L'INFRASTRUCTURE DE EAUX USÉES
Amélioration à L'Infrastructure de Traitement des Eaux Usées - Dépenses Réalisées:
Fonds d'assainissement (FA) / Fonds de durabilité des Grands Lacs (FDGL) 5 000 000 $
Ontario 7 000 000 $
Hamilton-Wentworth 53 000 000 $
4 réservoirs de TPEU construits aucune donnée

Coûts Futurs Prévus de L'Infrastructure de Traitement des Eaux Usées - Financement Requis:
Ville de Hamilton Station de traitement des eaux usées et déversoirs d'orage 600 000 000 $
1 réservoir de TPEU à terminer aucune donnée
Open/Close
HABITAT
Projets / Propositions / Coûts:
25 600 000 $ alloués à 14 projets - FA/FDGL
Création de 340 ha de nouveaux habitats
Rétablissement naturel de la végétation aquatique sur 170 ha dans le port
Protection de 6 500 ha, dont 120 km d'habitats riverains et 2 900 ha de milieux humides
Mise en œuvre de la stratégie de gestion de l'habitat du poisson
Open/Close
AUTRES ENJEUX IMPORTANTS
Enjeux:
1 projet de contrôle des sources diffuses : 300 000 $
On peut nager sans danger dans le port pour la première fois en 50 ans
Parcs Canada a engagé une somme de 10 000 000 $ pour la construction d'un Centre des découvertes dont l'ouverture est prévue pour 2003
Open/Close
DIRECTION
Fédéral: Rimi Kalinauskas
Environnement Canada
4905, rue Dufferin
Downsview, ON   M3H 5T4
(416) 739-5836

John D. Hall, M.C.I.P., R.P.P.
Coordonnateur du PA
C.P. 5050, 867, chemin Lakeshore
Burlington, ON   L7R 4A6
(905) 336-6465
Province: Mary Ellen Scanlon
Great Lakes Advisor
Ontario MOE
Ellen Fairclough Building
12th floor, 119 King Street West
Hamilton, ON   L8P 4Y7
(905) 521-7715
Administration locale / CCP: Marilyn Baxter
c/o BARC
Université McMaster
Pièce B130F, Sciences de la vie
Burlington, ON   L7R 4A6
(905) 336-6465


Nota: Les chiffres sont fournis à titre indicatif et peuvent exclure certaines dépenses ou activités. Le sommaire est basé sur la meilleure information disponible. La mention "aucune donnée" signifie qu'aucune information pertinente n'était disponible au moment du publication.