Un répondant a souligné que la formation et l’engagement accrus du public constituaient l’un
des objectifs de l’Accord original, éléments qui furent hautement renforcés lors de la négociation
de l’Annexe sur l’ozone. Il fut ensuite suggéré que l’efficacité des actions entreprises en vertu de
l’Accord pourrait être grandement accrue si le public prenait des engagements personnels et
collectifs envers l’efficacité énergétique et soutenait les améliorations apportées à la législation
gouvernementale. Les programmes et organisations orientés vers l’implication publique de-
vraient être favorisés et faire partie des actions à entreprendre en vertu de l’Accord. (32)
Opinions sur les ajouts devant être faits à l’Accord
Une annexe sur les gaz à effet de serre constituerait un ajout logique, étant donné que
les avantages de la réduction de ces derniers sont nombreux et inéluctables.
Tel que mentionné précédemment, les matières particulaires (MP) pourraient bénéficier
d’une approche similaire à celle adoptée pour l’ozone en vertu de l’Accord. Les parties
devraient aussi centrer leur attention sur ce sujet et accélérer le développement d’une
annexe sur les matières particulaires qui aborderait les impacts sur la santé des deux
côtés de la frontière. L’Association médicale de l’Ontario a beaucoup fait pour quanti-
fier l’impact de l’ozone et des matières particulaires sur la société; il faut songer à
resserrer les contrôles d’ozone et à ajouter une annexe sur les matières particulaires à
l’Accord. (21, 26, 28, 30 et 32)
L’Annexe sur l’ozone devrait être renforcée lorsqu’elle sera réexaminée en 2004. (26)
Lorsque l’Accord sera réexaminé, il sera essentiel de déterminer quels sont les impacts
sur la santé des actions entreprises par les parties. Le suivi sur la santé et l’établissement
de rapport doivent être mis en œuvre immédiatement. (26, 31 et 32)
16