8.4
COORDINATION DES ACTIVITÉS RELIÉES À L’USAGE DES NAVIRES SCIENTIFIQUES
8.4.1
Historique
Windsor, en Ontario, les 13 et 14 mars 2003. En effectuant le
suivi des problématiques soulevées l’année précédente,
8.3
L
es navires scientifiques des Grands Lacs sont des
l’Atelier avait ciblé des objectifs spécifiques définis dans le
8.4
embarcations utilisées par des institutions publiques et
plan d’action et s’est concentré sur l’acceptation d’une
privées pour la recherche, l’apprentissage et la forma-
identité organisationnelle, en en définissant la mission et la
tion pratique. Ils représentent donc une composante
vision, et sur la façon d’en gérer les activités. On y a présenté
déterminante des programmes scientifiques américains et
le nouveau site Internet sur les navires scientifiques et des
canadiens qui visent à surveiller et à protéger la qualité de
représentants du «Marine Safety Office>> de la Garde côtière
l’écosystème des Grands Lacs. Les navires scientifiques
américaine, de Détroit, au Michigan, ainsi que des représen-
soutiennent un vaste éventail d’activités de recherche et de
tants de la Sécurité maritime du Canada ont conduit une
surveillance qui touchent à l’intégrité physique, chimique et
excellente discussion sur les normes s’appliquant aux
biologique du plus grand système d’eau douce du monde. Ils
membres du personnel maritime ainsi que sur les exigences
sont utilisés aussi pour rappeler au public l’importance de la
de sécurité et d’inspections. John Tanner, surintendant de la
conservation et de la restauration des Grands Lacs. Comme
«Great Lakes Maritime Academy>>, a présenté le dernier-né de
la demande de données scientifiques a continué de croître,
la flotte scientifique des Grands Lacs, le State of Michigan ,
mais que le financement accordé à la recherche et à la
un navire de 224 pieds basé à Traverse City, au Michigan, et
surveillance a été réduit, les exploitants de ces navires ont
qui sera utilisé comme navire-école et comme navire de
été poussés à trouver des façons plus efficaces d’accomplir
recherche. En outre, Jan Ciborowski, professeur à l’Univer-
leurs missions. Par conséquent, le Conseil a commencé, en
sité Windsor et membre du Conseil, a présenté les grandes
1997, à tenir des ateliers annuels de coordination du travail
lignes de l’étude «2002 Lake Erie Trophic Study>>, un projet
des navires scientifiques des Grands Lacs pour promouvoir
de recherche à grande échelle impliquant un engagement
l’échange d’informations, le partage des ressources et la
majeur en termes d’utilisation de navires scientifiques et
coordination de leur utilisation.
exigeant une coordination intensive des deux côtés de la
frontière. Tous les exposés ont été bien reçus, les responsa-
bles du nouveau site Internet ont eu droit à des félicitations
8.4.2
Les Ateliers
et une discussion de groupe encadrée a aidé les participants
de l’atelier à atteindre leurs objectifs.
Pour démontrer son appui constant à la coordination
binationale des navires scientifiques, le Conseil, conjointe-
ment avec le «Marine Community Day>>, a été l’hôte du 6
8.4.3
Le nouveau site Internet
Atelier annuel de la coordination des activités impliquant les
En réaction aux préoccupations exprimées lors du 6
navires scientifiques à Cleveland (Ohio), les 31 janvier et 1
Atelier
annuel de coordination des navires scientifiques dans les
février 2002. Les participants ont été mis au courant des
Grands Lacs concernant la facilité de communication pour
derniers développements concernant la mise en place d’un
faire état des requêtes et pour coordonner les horaires des
système d’identification automatique et du suivi électronique
navires sur le site des navires scientifiques, le Conseil a
des bâtiments naviguant dans les Grands Lacs. La Garde
accepté de procurer un serveur d’hébergement et d’initier
côtière américaine a présenté une mise à jour des mesures
des améliorations au site. Le site des navires scientifiques a
prises afin d’améliorer la sécurité portuaire et a effectué
été entièrement refondu et transformé en base de données
plusieurs présentations sur la formation, l’entretien et la
avec navigateur. On peut y afficher les calendriers des
conversion des navires. Par ailleurs, les résultats des études
navires, les chercheurs peuvent y identifier les ressources
scientifiques réalisées grâce à l’utilisation des navires de
disponibles et les exploitants peuvent y communiquer
recherche ont été présentés. On a pu partager les réussites
efficacement et y échanger des informations sur tout un
scientifiques, dont les succès des campagnes de recherche, et
éventail de préoccupations opérationnelles. Les exploitants
l’atelier aura permis un fructueux échange de vues. Les
peuvent maintenant afficher sur le site des informations
participants ont fait état de leurs attentes quant aux efforts à
concernant les équipements et les événements ; ils ont accès
fournir pour la coordination des activités rattachées à
au serveur de liste et ils peuvent instantanément mettre à
l’utilisation des navires et l’organisation des ateliers annuels.
jour les caractéristiques de leurs embarcations pour faire état
Ils ont souligné la nécessité de continuer à aller de l’avant à
de nouvel équipement ou de modifications à leurs navires.
partir des éléments du plan d’action créé en 1997.
Le public peut y puiser de l’information sur la flotte scientifi-
e
que des Grands Lacs et apprécier davantage la qualité des
Le 7  Atelier annuel sur la coordination de l’usage des navires
travaux entrepris des deux côtés de la frontière. Pour en
scientifiques a eu lieu à l’hôtel Holiday Inn Select, de
157