Grands Lacs en vue d’appuyer les politiques et les program-
de gestion de l’écosystème comporte très peu de surprises.
mes organisationnels, de même que les activités menées
L’intégrité biologique, et la façon de l’atteindre, n’est pas
dans le cadre de l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les
scientifiquement bien définie ou comprise, mais une autre
Grands Lacs.
théorie veut qu’il est primordial de pouvoir compter sur des
hauts paliers de gestion pour apporter de la stabilité et
Nouvelles substances chimiques dangereuses : De nouvelles
réglementer l’écosystème dans son ensemble. On prétend
substances chimiques dangereuses sont actuellement
que la perte de l’intégrité biologique dans les Grands Lacs est
décelées grâce à l’établissement de mesures de sélection à
un élément critique du manque d’intégrité et de stabilité
l’aide de rapports constitution-activité quantitatifs. Le
dans l’écosystème.
5.2
recours à des inventaires d’émissions pour déceler les
produits chimiques produits en grandes quantités et les
Introduction d’espèces étrangères envahissantes : L’intro-
progrès relatifs aux méthodes et à l’équipement d’analyse
duction dans les Grands Lacs d’espèces étrangères envahis-
ont mené à l’amélioration des capacités d’identification des
santes nécessite le développement urgent de la science et de
nouvelles catégories de produits chimiques contenues dans
la technologie en vue de trouver et traiter les voies d’accès
les Grands Lacs. Cependant, il faut tout de même procéder à
aux lacs, comme l’eau de ballast, et gérer les populations
l’évaluation du degré d’exposition et à un suivi efficace en
d’espèces indésirables. La présence d’espèces envahissantes
vue d’évaluer l’impact de ces substances sur la qualité de
caractérise les écosystèmes perturbés, et les environnements
l’eau dans les Grands Lacs. La conception de méthodes
aquatiques accessibles, comme les Grands Lacs, sont très
d’analyse doit être effectuée en fonction du rythme d’identi-
vulnérables.  Une fois introduites, les espèces envahissantes
fication des nouvelles substances.
changent à tout jamais l’écosystème et en compliquent la
gestion.
Renouveau urbain : Un vent de renouveau flotte sur les
zones urbaines, fondé en partie sur la valeur accordée à l’eau
pour donner aux régions exploitées les qualités d’un
5.2.5
Recommandations
environnement naturel. L’un des principes fondamentaux de
ce renouveau est la création des conditions idéales pour que
Le CCSGL fait les recommandations suivantes à la CMI :
l’environnement naturel se renouvelle en harmonie avec le
milieu bâti. Les zones riveraines exploitées offrent une
que les parties procèdent à un examen détaillé de
occasion idéale pour y parvenir et, surtout, pour amener la
l’utilisation et de l’efficacité de l’Accord relatif à la
nature au cœur des villes. L’appui et l’innovation sont
qualité de l’eau dans les Grands Lacs, et qu’elles
démontrés sur les lieux grâce à l’adoption de concepts du
obtiennent le point de vue du public, en vue de
design écologique, comme les principes de Leadership in
modifier considérablement le contenu de l’Accord
Energy and Environmental Design, qui pourraient mener à
de façon à ce qu’il reflète la vision actuelle à l’égard
d’autres occasions d’élargir les principes directeurs des
des objectifs, des priorités et des mesures institu-
politiques applicables au bassin.
tionnelles liés à la qualité de l’eau. Un tel examen
devrait également porter sur la possibilité d’accroî-
Trois difficultés clés liées aux politiques des Grands Lacs :
tre les responsabilités de mise en oeuvre et d’éva-
Trois problèmes liés aux politiques seront de plus en plus
luation des progrès, dont l’établissement d’un
pertinents au cours des 25 prochaines années : la politique
calendrier des priorités jugées essentielles pour
agricole, qui devra être élargie au-delà des « plans de
atteindre les principaux objectifs liés à la qualité de
gestion des aliments nutritifs provenant des fermes Č, de
l’eau;
façon à ce que le fumier soit traité d’abord et avant tout
comme un déchet devant être éliminé plutôt qu’une source
que les parties mettent sur pied dans les Grands
d’éléments nutritifs; les eaux usées traitées, qui devront être
Lacs un mécanisme de prédiction de l’écosystème,
réutilisées et recyclées; les considérations
sous les auspices d’une politique et d’une infras-
environnementales et politiques, qui devront être intégrées
tructure binationales efficaces de surveillance,
plus efficacement dans les décisions liées aux politiques.
d’information et de gestion des données pour les
Grands Lacs, de façon à favoriser la gestion et la
Stratégies de gestion fondées sur les écosystèmes : Il faut
prise de décisions éclairées et à accroître la respon-
élargir les stratégies de gestion fondées sur les écosystèmes
sabilité du public à l’égard du signalement des
dans le cadre de la gestion des ressources, comme la pêche,
progrès réalisés;
pour maintenir la biodiversité dans les Grands Lacs et pour
faciliter la prise de décisions sur l’utilisation du sol. Les
que les parties établissent un système binational
centres d’organisation biologique, comme les aires d’inves-
intégré d’observation des Grands Lacs, qui consti-
tissement dans la biodiversité définies dans le cadre de la
tuerait un élément clé du réinvestissement majeur
Conférence sur l’état de l’écosystème des Grands Lacs,
dans l’infrastructure scientifique des Grands Lacs et
doivent être vigoureusement protégés et maintenus. Une
qui contiendrait des renseignements scientifiques
théorie veut que l’écologie future des Grands Lacs pourrait
de qualité pour faciliter la prise de décisions
être imprévisible en raison de son instabilité, cette théorie
stratégiques;
étant fondée sur le fait scientifique qu’un organisme efficace
111