seraient asséchés. Des simulations effectuées à l’aide du
cours de l’été 2002 ont forcé les municipalités à imposer des
modèle canadien ont révélé un assèchement sur une superficie
restrictions sur l’utilisation de l’eau dans la plupart des
2
d’environ 4,4 km  dans le bassin hydrographique. Bien que le
communautés, par souci d’économie de l’eau. Au cours de
modèle Hadley anticipait une augmentation de l’alimentation
périodes de sécheresse, le sol est tellement sec qu’il devient
en eau, il prévoyait tout de même un assèchement sur une
hydrophobe et absorbe difficilement l’eau. Si la fréquence ou
2
superficie d’environ 0,5 km  (Lofgren et al., 2002b).
l’intensité des périodes de sécheresse augmente, comme on
peut le prévoir compte tenu des changements climatiques,
La réduction de l’alimentation de base des cours d’eau
on remarquera une réduction de l’alimentation de la nappe
découlant des changements climatiques aura d’importantes
souterraine et une baisse des niveaux d’eau souterraine.
répercussions sur les espèces dépendant des eaux souterrai-
nes, comme l’omble de fontaine, certaines espèces de salaman-
La qualité de l’eau souterraine peut être affectée par les
dres sans poumons et d’autres plantes et animaux. L’omble de
faibles précipitations et l’alimentation lente. La pluie intense
fontaine a besoin de la remontée d’eau souterraine pour frayer
risque davantage de transporter les contaminants dans les
et pour que les alevins grossissent et éclosent, tandis que la
sources d’eau de surface, sous forme d’écoulement superfi-
salamandre a besoin des eaux souterraine d’infiltration
ciel, plutôt que d’être filtrée lentement dans la nappe d’eau.
souterraines pour compléter leur cycle de vie. Sans l’évacua-
Cependant, si la consommation d’eau augmente et que
tion d’eau souterraine, l’équilibre des communautés halieuti-
l’alimentation des nappes d’eau baisse, la quantité d’eau
ques oť vivent l’omble de fontaine et la salamandre sans
souterraine dans les aquifères diminuera, ce qui aura pour
poumons sera modifié de façon dramatique. Les secteurs qui
effet d’accroître la concentration de contaminants qui
ont grandement recours à l’eau souterraine pour leur alimenta-
pourraient s’y trouver. Puisque nous ne connaissons pas les
tion en eau pourraient être grandement touchés par les
fluctuations des précipitations, il est encore impossible de
changements climatiques. Les régions asséchées ne peuvent
déterminer si les changements climatiques auront un impact
plus retirer d’eau des puits domestiques. Avec l’accroissement
important sur la contamination des eaux souterraines
prévu de la population, la demande en eau souterraine sera
(Adams et Gleick, 2000).
plus grande, ce qui viendra s’ajouter aux répercussions des
changements climatiques. On peut donc s’attendre à des
Les répercussions des changements climatiques sur les
niveaux d’eau souterraine encore plus réduits ainsi qu’à la
ressources d’eau souterraine dans le secteur de Lansing, au
présence d’importantes zones asséchées.
Michigan, ont été évaluées par la National Oceanic and
Atmospheric Administration et le Great Lakes Environmental
Research Laboratory, des États-Unis, à l’aide du modèle
4.3.6
Recommandations
Hadley et du modèle canadien. Un agencement entre un
modèle d’évaporation de lac et un modèle d’écoulement a
Le CDRGL fait les recommandations suivantes à la CMI :
servi à évaluer l’écoulement fluvial, qui a par la suite été
utilisé à l’intérieur d’un modèle d’écoulement des eaux
que le financement disponible soit orienté vers les
souterraines. Les erreurs commises dans le cadre d’un tel
secteurs d’activités suivants, en ce qui touche les répercus-
processus sont amplifiées, parce que les résultats de chaque
sions des changements climatiques sur l’approvisionne-
modèle sont utilisés dans les modèles subséquents.
ment en eau souterraine dans le bassin des Grands Lacs :
Le modèle canadien prévoit la réduction du niveau d’eau
1.
examen des données historiques en vue de déterminer
souterraine dans l’aquifère de Saginaw, ce qui mènerait à une
l’impact des changements climatiques sur la quantité
baisse de 19,7 p. 100 de l’écoulement de base dans les cours
d’eau souterraine et sa qualité,  d’établir les liens entre
d’eau en 2030 (Lofgren et al., 2002b). Par contre, les
l’eau souterraine et la répartition des espèces est des
estimations fondées sur le modèle Hadley prévoient une
communautés aquatiques, de comprendre la variabilité
augmentation des niveaux d’eau souterraine et une hausse
temporelle et spatiale et d’évaluer les répercussions des
de 4,1 p. 100 de l’écoulement de base. Lorsque les taux de
changements relatifs à la surface des terres sur l’alimenta-
pompage de 1995 étaient appliqués à cette situation, les
tion de la nappe souterraine;
niveaux d’eau souterraine baissaient de 2,7 mètres selon le
modèle canadien, et augmentaient de 0,1 mètre selon le
2.
amélioration des modèles régionaux du climat en vue de
modèle Hadley (Lofgren et al., 2002b).
les rendre plus précis à une plus petite échelle, de façon à
établir les liens entre les eaux souterraines et l’écoulement
En appliquant ces changements au processus hydrologique,
souterrain aux échelles visées;
on a constaté que la contribution globale des eaux souterrai-
nes à l’écoulement fluvial baisserait de 32 p. 100 selon le
3.
maintien ou intensification des activités régionales et
modèle canadien, et de 6 p. 100 selon le modèle Hadley, sur
nationales d’examen des données hydrologiques;
la base des taux de pompage enregistrés en 1995 (Lofgren et
évaluation de l’étendue des aquifères, de la disponibilité
al., 2002b). Ces changements de l’alimentation en eau
des eaux souterraines et des répercussions des change-
souterraine de base étaient encore plus importants d’après
ments climatiques sur l’alimentation de la nappe souter-
les prédictions sur le taux de pompage pour 2030.  À la
raine et sur l’évapotranspiration.
lumière de ces prédictions,  le modèle canadien prévoyait
que certains secteurs comportant des sédiments glaciaires
100