international sur la qualité de l’atmosphère et Conseil des
tion de la qualité des eaux. Toutefois, la recherche n’a pas
gestionnaires de la recherche des Grands Lacs), l’expert-
examiné les effets des différentes formes urbaines qui
conseil du groupe de travail, GHK International, et cinq
auraient demandé une étude distincte. Cela appuie le besoin
conférenciers principaux invités. Ces conférenciers étaient
d’une autre enquête scientifique comparant les taux de rejet
les suivants :
par habitant en fonction de la densité de la population et de
John Sewell, ancien maire de Toronto, président de la
la forme urbaine.
Commission sur la réforme de l’aménagement et
l’exploitation du territoire en Ontario;
L’augmentation de l’utilisation des véhicules (distance
Larry Bourne, professeur et directeur du Centre for
parcourue à véhicule) associée à l’aménagement à faible
Urban and Community Studies, département de
densité et à sa contribution aux contaminants des eaux
géographie, Université de Toronto;
pluviales et aux dépôts atmosphériques a été aussi soulignée
Tom Schueler, directeur, Center for Watershed Protec-
par les experts-conseils. En raison de contraintes de temps et
tion, Ellicott City, MD;
de ressources, les experts-conseils ont été incapables de
Lawrence Libby, C. William Swank Professor of Rural-
mesurer spécifiquement les niveaux du couvert imperméable
Urban Policy, Ohio State University;
des zones nouvellement aménagées dans les six villes-
G. William Page, professeur, Department of Urban and
régions étudiées. Cela pourrait constituer un domaine
Regional Planning, University of Buffalo, State University
important d’enquêtes à poursuivre. Les constatations
of New York
relatives aux décharges d’estradiol n’ont pas été concluantes
en raison d’une variabilité considérable et d’une incertitude
L’atelier a commencé par un résumé des recherches docu-
dans la littérature scientifique, ainsi que du manque de
mentaires des experts-conseils qui mettait l’accent sur les
données spécifiques aux installations.
prévisions et l’analyse de l’aménagement urbain de six villes-
régions cas dans le bassin des Grands Lacs et les implications
En résumé, le travail des experts-conseils appuyait le
sur la qualité de l’eau. Ce résumé a été suivi par une courte
principe selon lequel les modèles d’aménagement à faible
présentation faite par chaque conférencier invité traitant des
densité conduisaient à une augmentation de la surface
trois questions suivantes :
imperméable par habitant, à la distance parcourue en
véhicule, aux eaux pluviales et aux charges de polluants, et
Quelle est la forme urbaine idéale pour minimiser
au fait qu’une recherche supplémentaire était nécessaire
l’impact de l’utilisation des terres sur la qualité de l’eau?
pour mieux comprendre le lien existant entre l’urbanisation,
Comment peut-on l’atteindre?
la forme d’urbanisation et les impacts sur la qualité de l’eau.
Quelles sont les incidences politiques?
Les études qui pourraient s’appuyer sur le travail des
experts-conseils sont les suivantes :
Une table ronde a mis l’accent sur le développement de
une étude des rejets par habitant dans différentes
recommandations de principe pour la CMI et les parties. À
formes urbaines, comme les zones urbaines denses, les
partir de ces discussions, il était clair que cette question était
zones à faible densité nouvellement aménagées à la
d’une pertinence immédiate pour un grand nombre de
frange urbaine et aux nouveaux aménagements urbains
sections de l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les
organisés;
Grands Lacs, en particulier pour :
une étude des impacts des rejets chroniques (usines de
l’article VI
– Programmes et autres mesures;
traitement des eaux usées) et sporadiques (eaux
l’Annexe 1
– Objectifs spécifiques;
pluviales) dans les Grands Lacs et leurs affluents, une
l’Annexe 2
– PA et PAP;
étude de l’état, de la gestion et des besoins ainsi que des
l’Annexe 3
– Déphosphatation;
cožts d’amélioration des usines de traitement des eaux
l’Annexe 10
– Substances polluantes dangereuses;
usées en fonction de la population et des projections
l’Annexe 11
– Surveillance et contrôle;
d’urbanisation;
l’Annexe 12
– Substances toxiques rémanentes;
l’examen et la documentation du couvert des surfaces
l’Annexe 13
– Pollution due aux sources non ponctuelles;
imperméables dans les six villes-régions et d’autres
l’Annexe 14
– Sédiments contaminés;
zones urbaines dans le bassin des Grands Lacs.
l’Annexe 15
– Substances toxiques aéroportées;
l’Annexe 16
– Pollution causée par les eaux souterraines
contaminées.
3.2.4
Atelier sur l’impact de l’aménagement urbain
et de l’urbanisation sur la qualité de l’eau des
Grands Lacs
3.2.5
Délibérations et recommandations de principe
des participants à l’atelier
Le 8 janvier 2003, le Groupe de travail sur la mise en oeuvre
du CCS a tenu un atelier pour discuter de l’impact de
Modèles de croissance démographique et d’aménage-
l’aménagement urbain et de l’urbanisation sur la qualité de
ment urbain dans le bassin des Grands Lacs, 2002-2020
l’eau des Grands Lacs. La portée de l’atelier était intention-
nellement limitée et il était réservé aux membres du groupe
La preuve présentée par les experts-conseils et les conféren-
de travail, aux membres d’autres comités consultatifs de la
ciers invités soulignait l’urbanisation rapide actuelle dans
CMI (Conseil de la qualité de l’eau, Conseil consultatif
78