pluviales. (Les données des usines de traitement des eaux
continuent à croître et l’impact sur la qualité de l’eau des
usées américaines n’étaient pas disponibles, en partie pour
Grands Lacs reste une question importante pour la région
des raisons de sécurité.)  En se basant sur l’analyse des trois
(Pijanowski et al. 2002). Dit simplement, la CMI doit
villes-régions canadiennes par habitant, les constatations
continuer à être active sur les questions d’urbanisation, à
relatives à ces trois paramètres étaient les suivantes :
participer aux travaux effectués par d’autres (par exemple,
aux initiatives de développement pondéré) et à traiter des
les rejets de particules en suspension totale des usines
questions spécifiques en regard de l’Accord relatif à la
de traitement des eaux usées étaient comparables ou
qualité de l’eau dans les Grands Lacs.
supérieures à celles des eaux pluviales;
les rejets de phosphore des usines de traitement des
3.2
eaux usées étaient environ 50 fois supérieures à celles
3.2.2
Indicateurs de la CEEGL
des eaux pluviales;
les rejets de cuivre des usines de traitement des eaux
Depuis la Conférence sur l’état de l’écosystème des Grands
usées étaient de 2,5 à 20 fois supérieures à celles des
Lacs de 1996, les organisateurs et les participants de la
eaux pluviales.
CEEGL ont cherché à développer et à améliorer une suite
d’indicateurs écologiques et socioéconomiques pour les
De grandes variations entre les usines de traitement des eaux
écosystèmes du bassin des Grands Lacs. Les indicateurs de la
usées en regard des particules en suspension totale suggè-
CEEGL fournissent une méthode de mesure des progrès en
rent qu’il faut une meilleure collecte de données et des
regard des stipulations de l’Accord relatif à la qualité de
méthodes améliorées d’évaluation de ce paramètre. Pour le
l’eau dans les Grands Lacs. Les indicateurs de la CEEGL sont
phosphore et le cuivre, les conclusions indiquent que les
sélectionnés sur la base de trois critères généraux : nécessité,
rejets des usines de traitement des eaux usées sont supérieu-
suffisance et faisabilité. L’article de la CEEGL de 1996,
res à celles des eaux pluviales par habitant. Cette constata-
Impacts des changements d’utilisation des terres, incluait
tion renforce l’importance d’améliorer et de gérer les usines
une liste initiale de 36 indicateurs d’utilisation des terres des
de traitement des eaux usées qui sont associées aux zones
Grands Lacs. Cette liste a été révisée lors des activités
urbanisées et d’urbanisation (urbaines et suburbaines). En
subséquentes de la CEEGL. Il y a actuellement 12 indica-
plus des quantités globales rejetées, la façon dont ces
teurs de la CEEGL dans la catégorie « terres et utilisation des
composés atteignent nos cours d’eau est aussi un point à
terres Č parmi une série plus grande de 118 indicateurs
considérer. Une recherche supplémentaire pourrait amélio-
d’écosystème dont un grand nombre sont aussi associés à
rer notre compréhension des implications des différents
l’utilisation des terres. Consultez l’insert pour obtenir des
modes de transport des contaminants sur l’intégrité physi-
détails sur une revue de certains des indicateurs « terres et
que (c’est-à-dire hydrologique) et chimique des eaux qui les
utilisation des terres Č.
reçoivent.
En même temps, les constatations de la firme d’experts-
3.2.3
Travail de base des experts-conseils
conseils indiquent que l’écoulement des eaux pluviales par
habitant a diminué lorsque la densité de la population a
Pour examiner et établir la compréhension scientifique des
augmenté. Cette constatation appuie une recherche connexe
liens entre l’urbanisation et la qualité de l’eau, le Groupe de
montrant que l’augmentation du couvert de surface imper-
travail sur la mise en oeuvre du CCS a mis sous contrat GHK
méable, associée à un aménagement de faible densité ou une
International Consulting (Toronto, Ontario) pour qu’il
extension anarchique, conduisait à une plus grande dégrada-
examine les tendances de l’urbanisation dans six villes-
régions des Grands Lacs : Chicago, Milwaukee et Duluth aux
États-Unis, Toronto, Windsor et Collingwood au Canada. Les
régions cibles sélectionnées devaient fournir des échan-
L’article  de  la  CEEGL  de  1996,  Impacts  des
tillons de taille et de bassin lacustre variables. Pour chaque
ville-région, la société d’experts-conseils devait prévoir et
changements  d’utilisation  des  terres,  incluait  une
cartographier l’accroissement démographique et les frontiè-
liste initiale de 36 indicateurs d’utilisation des terres
res urbaines jusqu’en 2031 et commenter les impacts sur la
qualité de l’eau, la demande en matière d’infrastructures, les
des Grands Lacs. Cette liste a été révisée lors des
méthodes d’atténuation potentielles (par exemple les
activités  subséquentes  de  la  CEEGL.  Il  y  a
habitudes d’aménagement optimal et la planification de la
conservation) et les implications politiques. La société
actuellement 12 indicateurs de la CEEGL dans la
d’experts-conseils devait aussi examiner spécifiquement cinq
catégorie « terres et utilisation des terres Č parmi
indicateurs associés à la qualité de l’eau pour chaque ville-
région : phosphore, total des solides en suspension, cuivre,
une  série  plus  grande  de  118  indicateurs
imperméabilité et estradiol.
d’écosystème  dont  un  grand  nombre  sont  aussi
Dans le cas de trois paramètres, la société d’experts-conseils
associés à l’utilisation des terres.
a comparé des données provenant d’usines de traitement
des eaux usées canadiennes à l’écoulement des eaux
77