2.4
CONSULTATIONS À L’ÉGARD DU PLAN D’ACTIONS CORRECTRICES POUR LE SECTEUR DE DÉTROIT
2.4.1
Contexte
Certains problèmes communs touchent les secteurs préoccu-
2.3
pants de la rivière Rouge, de la rivière Clinton et de la
Le Conseil de la qualité de l’eau des Grands Lacs (CQEGL) a
portion américaine de la rivière Detroit, comme le déborde-
2.4
tenu sa 149 réunion à Romulus, au Michigan, les 6 et 7 mars
ment du réseau unitaire d’assainissement, l’écoulement des
2003. Le CQEGL a profité de l’occasion pour consulter le
eaux pluviales, les sédiments contaminés et la perte d’habi-
personnel impliqué dans les plans d’actions correctrices
tat. Il est également question de raccordements illicites et de
pour la rivière Rouge, la rivière Clinton et la rivière Detroit.
pannes des fosses sceptiques. Le CQEGL est impressionné
L’objet de la réunion était de connaître les moyens employés
par l’engagement des citoyens locaux en vue de restaurer les
pour arriver aux résultats obtenus, en apprendre davantage
trois secteurs préoccupants, y compris les mesures de
sur les questions clés du jour, connaître les facteurs qui vont
sensibilisation et de rayonnement pour obtenir la participa-
à l’encontre des progrès et déterminer comment le CQEGL
tion, le soutien et la gérance de l’environnement par la
pourrait contribuer à la restauration et à la protection de ces
population. Les secteurs préoccupants n’en sont cependant
trois rivières. Le CQEGL désirait également se pencher sur ce
pas du tout au même point dans leurs activités.
que les trois secteurs préoccupants ont en commun.
Outre une tournée de sites d’assainissement choisis,
Le plan d’actions correctrices de la rivière Rouge est
gracieuseté du Wayne County Department of Environment et
bien structuré et, jusqu’à maintenant, on dispose des
de la Ford Motor Company, le CQEGL a eu droit à des
fonds nécessaires pour la phase de planification. Plus de
présentations instructives et à de la documentation connexe
920 millions de dollars US ont été dépensés, mais
700 millions de dollars supplémentaires seront
Successes and Challenges in the Rouge River Area of
nécessaires pour améliorer les infrastructures de façon à
Concern (réalisations et problèmes dans le secteur
ce qu’elles soient conformes aux exigences relatives aux
préoccupant de la rivière Rouge). Kurt Heise, président
permis et aux ententes sur les mesures correctrices.
du Remedial Action Plan Advisory Council et directeur
Après deux ans d’inactivité, le plan d’actions correctrices
du Wayne County Department of Environment;  Joe
de la rivière Clinton est maintenant à mi-chemin dans le
Rathbun, du Michigan Department of Environmental
processus de planification. Il ne contient pas pour le
Quality.
moment de renseignements ou de priorités précises à
Status of the Clinton River Area of Concern (le point sur
l’égard des principaux problèmes et de leur résolution.
le secteur préoccupant de la rivière Clinton).  Mark
Des fonds sont nécessaires pour appuyer le processus
Richardson, président, Public Advisory Council et
de planification.
procureur adjoint, bureau du procureur du Macomb
Le processus de planification ne fait que commencer
County; Jessica Pitelka Opfer, directrice générale,
pour la portion américaine du plan d’actions
Clinton River Watershed Council.
correctrices de la rivière Detroit. Des fonds sont
Detroit River — U.S. side (la rivière Detroit, côté États-
nécessaires pour appuyer le processus de planification.
Unis). Jeannine Ansley, présidente, Remedial Action
Pour ce qui est de la portion canadienne du plan
Team Steering Committee.
d’actions correctrices de la rivière Detroit, un certain
Detroit River — Canadian side.  Douglas Haffner,
nombre de mesures d’assainissement ont été mises sur
université de Windsor, et membre du Detroit River
pied.
Canadian Clean Up Committee.
Les trois secteurs préoccupants des États-Unis sont axés sur
Le CQEGL a également eu l’occasion de participer à des
le respect des exigences réglementaires du gouvernement
discussions informelles et candides.
fédéral et des États concernés. Bien que la restauration des
utilisations de l’eau est prise en considération, comme le
veut l’Accord, elle ne semble pas être un élément moteur des
2.4.2
Constatations du Conseil de la qualité de l’eau
plans d’actions correctrices.
des Grands Lacs
Les plans d’actions correctrices des rivières Rouge et Clinton
Le 8 mai 2003, Le CQEGL a soumis à la CMI les constatations
ainsi que de la portion américaine de la rivière Detroit ont
et les conseils décrits ci-après.
tous un besoin essentiel d’obtenir le financement nécessaire
en vue de la planification et de la mise en oeuvre des
Voici les principaux points découlant des consultations.
mesures correctrices. Cependant, les compressions budgétai-
res à venir empêcheront encore plus les administrations
67