2.1
INTRODUCTION
E
Le Conseil consultatif scientifique des Grands Lacs
n 2002, la CMI a mis sur pied un groupe de travail
chargé de prodiguer des conseils éclairés sur des
2.1
Le Conseil consultatif scientifique des Grands Lacs (CCSGL)
questions touchant l’Annexe 2 de l’Accord relatif à la
surveille les nouvelles connaissances ou trouvailles scientifi-
qualité de l’eau dans les Grands Lacs – Plans d’actions
ques qui pourraient avoir une incidence sur la qualité de
correctrices et Plans d’aménagement panlacustre. Le groupe
l’eau dans les Grands Lacs. Le CCSGL ne formule pas de
de travail comprend un commissaire principal de la CMI
recommandations à l’égard de ses activités de surveillance
pour chacun des pays concernés, jusqu’à trois membres du
générale, mais celles-ci lui permettent d’alerter la CMI et le
Conseil de la qualité de l’eau des Grands Lacs, deux mem-
Conseil de la qualité de l’eau des Grands Lacs au sujet d’une
bres du Conseil consultatif scientifique des Grands Lacs, un
gamme de questions touchant les responsabilités définies en
membre du Conseil des directeurs de recherche des Grands
vertu de l’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands
Lacs et le directeur du Bureau régional des Grands Lacs de la
Lacs. Le rapport du CCSGL sur les activités définies à
CMI. De plus, diverses autres personnes peuvent être
l’annexe 2 se trouve à la section 2.5.
invitées à se joindre au groupe de travail si les commissaires
principaux le jugent nécessaire.
Le Conseil de la qualité de l’eau des Grands Lacs
En vue d’appuyer les activités de la CMI et de son groupe de
travail, le Conseil de la qualité de l’eau des Grands Lacs
(CQEGL) a examiné les principes directeurs des États-Unis et
du Canada à l’égard du retrait de la liste et a mené des
consultations auprès du personnel chargé du plan d’actions
correctrices (PAC) pour le port de Hamilton et le secteur de
Détroit. Le rapport du CQEGL se trouve aux sections 2.2 à
2.4 du présent document.
61