Commission mixte internationale (CMI)
Plus d’un siècle de coopération pour la protection des eaux communes

Audiences publiques de la CMI sur les courbes d’exploitation du lac à la Pluie et du lac Namakan du 16 au 18 août 2017

2017/07/25

Après avoir reçu, au début du mois de juillet, le rapport définitif du Groupe d’étude international sur les courbes d’exploitation du lac à la Pluie et du lac Namakan, la Commission mixte internationale tiendra une série d’audiences publiques dans le bassin hydrographique au sujet de son Rapport  provisoire aux fins de consultation publique quant aux modifications à apporter aux courbes d’exploitation du lac à la Pluie et du lac Namakan.

Le rapport provisoire de la Commission quant aux modifications aux courbes d’exploitation du lac à la Pluie et du lac Namakan cible cinq grands thèmes : 

  1. Modifications aux courbes d’exploitation existantes : L’option C concernant les courbes d’exploitation du lac à la Pluie et du lac Namakan, laquelle comprend une courbe d’exploitation pour les années où le risque d’inondation est élevé, devrait être adoptée.

  2. Rôle accru pour le Comité de contrôle des niveaux d’eau du Conseil international du bassin du lac des Bois et de la rivière à la Pluie : Le Comité de contrôle des niveaux d’eau devrait être habilité afin de pouvoir cibler des niveaux précis ailleurs qu’au milieu de la bande de la courbe d’exploitation de chacun des lacs. De nouvelles directives opérationnelles sont nécessaires pour le Comité de contrôle des niveaux et une orientation supplémentaire, qui prendrait la forme d’une directive peaufinée à l’intention du Conseil international du bassin du lac des Bois et de la rivière à la Pluie et du Comité de contrôle des niveaux, est également nécessaire.

  3. Gestion adaptative : La Commission collaborera avec le Conseil international du bassin du lac des Bois et de la rivière à la Pluie afin de déterminer la meilleure façon de mettre en œuvre une stratégie de gestion adaptative dans le cadre de la planification et des activités à moyen et long termes pour le Conseil international du bassin du lac des Bois et de la rivière à la Pluie et la Commission dans le bassin hydrographique.

  4. Préoccupations des intervenants : Les points de vue des intervenants, entendus lors des séances de mobilisation menées par la Commission et le Groupe d’étude, seront transmis aux gouvernements.

  5. Mobilisation auprès des collectivités autochtones : La Commission souscrit aux recommandations du Groupe d’étude au sujet de l’amélioration de la mobilisation et de la collaboration avec les tribus, les Premières Nations et les collectivités métisses. 

Les commissaires seront présents pour entendre vos points de vue lors des quatre audiences publiques qui se dérouleront dans le bassin hydrographique du 16 au 18 août 2017. Par ailleurs, une période pour la formulation de commentaires du public au sujet du rapport de la Commission se déroulera du 24 juillet au 1er septembre 2017. 

Les audiences publiques auront lieu aux endroits suivants : 

Le mercredi 16 août :

Fort Frances (Ontario)
Bibliothèque de Fort Frances – salle Shaw Hub
601, avenue Reid, Fort Frances (Ontario)  P9A 0A2
De 19 h à 21 h

Le jeudi 17 août :

 

Kabetogama, Minnesota
Kabetogama Lake Community Centre
9707 Gamma Road, Kabetogama, MN  56669

    De 15 h à 17 h

Le jeudi 17 août :

International Falls, Minnesota
Backus Community Centre – salle de conférence 101/102
900 5th Street, International Falls, MN  56649
De 19 h 00 à 21 h 00

Le vendredi 18 août :

Rainy River (Ontario)
Rainy River Recreation Centre
302, avenue Broadway, Rainy River (Ontario)  P0W 1L0
De 9 h 30 à 11 h 30

Vous pouvez vous inscrire dès aujourd’hui pour assister à l’une ou plusieurs de ces audiences publiques. 

La participation du public est essentielle pour permettre à la Commission de prendre une décision définitive quant aux modifications susmentionnées concernant le contrôle des niveaux et des débits ainsi que pour orienter le point de vue de la Commission quant aux modifications relatives aux opérations et aux lignes directrices à l’intention du Comité de contrôle des niveaux, à la mobilisation avec les tribus, les Premières Nations et les Métis, ainsi qu’à la gestion adaptative.

La Commission mixte internationale a été créée en vertu du Traité des eaux limitrophes de 1909 pour aider les États-Unis et le Canada à prévenir et à résoudre les différends relatifs à l’utilisation des eaux qu’ils partagent. À la demande des deux pays, elle s’occupe notamment d’étudier certaines questions préoccupantes et d’en rendre compte. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web de la CMI : www.ijc.org.   

Pour en savoir plus  

Sarah Lobrichon

Ottawa

613-992-5368

lobrichons@ottawa.ijc.org 

Frank Bevacqua

Washington

202-736-9024

bevacquaf@washington.ijc.org