Commission mixte internationale (CMI)
Plus d’un siècle de coopération pour la protection des eaux communes

La CMI produit un rapport sur la prévision des crues ainsi que des cartes d’inondation pour le lac Champlain et la rivière Richelieu

2015/12/21

La Commission mixte internationale (CMI) publie aujourd’hui un rapport intitulé Un système en temps réel de prévision des crues et de cartographie des inondations pour le lac Champlain et la rivière Richelieu.

Le rapport de la CMI repose sur les travaux du Groupe de travail technique international du lac Champlain et de la rivière Richelieu (GTT), formé d’experts techniques nommés par la CMI et provenant des États-Unis, du Canada, du Québec, ainsi que des États du Vermont et de New York, pour répondre à une demande des gouvernements fédéraux d’aborder deux aspects liés aux inondations qui ont eu lieu dans le bassin du lac Champlain et de la rivière Richelieu en 2011.

« La Commission approuve sans réserve le rapport du groupe de travail et ses recommandations, et conseille aux gouvernements de mettre l’accent sur la réalisation d’un système opérationnel en temps réel de prévision des crues et de cartographie des inondations pour l’ensemble du bassin versant du lac Champlain et de la rivière Richelieu. », a déclaré le commissaire Benoît Bouchard. « Cela va dans le sens des efforts actuellement déployés par les gouvernements pour disposer de l’information scientifique la plus à jour et crédible possible, afin d’atténuer les risques d’inondation et de planifier adéquatement les mesures d’urgence. »

Les cartes d’inondation ne sont pas conçues à des fins de réglementation, mais plutôt pour montrer le potentiel d’inondation selon divers scénarios de crue. Un aperçu de ces cartes est accessible dans le site Web de la CMI, à l’adresse http://arcg.is/1MhXui2.

La CMI attire l’attention des gouvernements sur le besoin d’une coordination accrue entre les organismes intervenant dans les prévisions en temps réel, afin de soutenir l’élaboration et le maintien de modèles de prévision ainsi que de prévisions conjointes à la qualité contrôlée. La CMI appuie la recommandation du GTT à l’effet qu’un organisme binational de coordination ait le mandat et les ressources nécessaires pour consolider et synthétiser les travaux de prévision des crues entrepris dans chaque pays en un seul système binational de prévision des crues. Cet organisme serait en outre chargé de rédiger et de transmettre des messages cohérents aux services d’urgence et au public.

En juillet 2013, la CMI a proposé un plan d’étude pour « la détermination des mesures visant à atténuer les inondations et leurs répercussions dans le bassin versant du lac Champlain et de la rivière Richelieu ».

Par la suite, les gouvernements des États-Unis et du Canada ont demandé à la CMI d’aborder deux volets de ce plan d’étude plus vaste :

  1. combler les lacunes dans les données, en vue de la mise sur pied d’un système en temps réel de prévision des crues et de cartographie des inondations;
  2. créer des cartes statiques d’inondation.

Par conséquent, le nouveau rapport de la CMI n’évalue pas les mesures d’atténuation possibles, car cela ne faisait pas partie du mandat confié par les gouvernements.

Par contre, en publiant son rapport, la CMI a réitéré avec force une recommandation formulée auparavant : que les gouvernements mettent en œuvre l’ensemble du plan d’étude de 2013, afin d’évaluer les répercussions d’événements antérieurs, les pratiques de gestion des plaines inondables et les stratégies d’adaptation, ainsi que les mesures d’atténuations d’inondations mineures (dont les conséquences et les coûts sont peu importants) et modérées de même que leurs effets.

La commissaire Dereth Glance a fait remarquer ceci : « La CMI est fière de présenter des cartes statiques d’inondation de pointe disponibles en ligne destinées à l’usage des administrations locales et du grand public. Comme les gouvernements envisagent des mesures d’atténuation à venir, la CMI recommande que l’ensemble du plan d’étude de 2013 soit mis en œuvre et que de telles cartes soient réalisées pour la totalité du bassin versant. »

La CMI a organisé à Burlington (Vermont) et à Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) des rencontres avec des usagers et des experts locaux, dont des répondants en cas d’urgence, des planificateurs dans les collectivités, des municipalités et des organismes de sécurité publique, afin d’examiner une ébauche du rapport intitulée Vers un système opérationnel en temps réel de prévision des crues et de cartographie des inondations pour le lac Champlain et la rivière Richelieu. La CMI a également sollicité les commentaires du public à la fin novembre et au début décembre. Elle a reçu des commentaires utiles et l’expression d’un vif intérêt envers un système opérationnel en temps réel de prévision des crues et de cartographie des inondations pour le bassin du lac Champlain et de la rivière Richelieu. Un sommaire des commentaires reçus est accessible à l’adresse :
http://ijc.org/fr_/Lake_Champlain-Richelieu_Flood_Forecasting_and_Mapping

 

-30-

Renseignements :

 

 Nick Heisler (en anglais)

 Ottawa

 613 992-8367

 Heislern@ottawa.ijc.org

 Sarah Lobrichon (en français)

 Ottawa

 613 992-5368

 LobrichonS@ottawa.ijc.org

 Frank Bevacqua

 Washington

 202 736-9024

 Bevacquaf@washington.ijc.org