Proposition de régularisation du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent

Nouveautés

Lake OntarioEn 2012, la Commission a sollicité des commentaires du public sur la nouvelle approche proposée, laquelle comprenait un plan de régularisation appelée « Bv7 » (appellation signifiant qu’il s’agit de la version sept d’une série de modifications au Plan B+). La Commission a organisé 12 séances d’information et tenu un dialogue Web sur quatre jours, où les citoyens pouvaient poser des questions et échanger de l’information et des opinions avec un groupe d’experts du plan de régularisation. Contrairement au Plan 2007, le Plan Bv7 a reçu l’aval de nombreuses personnes. Toutefois, les désaccords étaient également nombreux. Des propriétaires riverains de la rive sud du lac Ontario, en particulier, s’inquiétaient des risques légèrement accrus auxquels ils feraient face avec le Plan Bv7.

La CMI a examiné avec soin les observations du public reçues l'an dernier. La proposition comprend les nouveaux éléments suivants :

  • Une politique des écarts, comprenant des niveaux déclencheurs pour les niveaux d’eau extrêmement hauts et extrêmement bas du lac Ontario.
  • Le Plan 2014 donne de bien meilleurs résultats que le Plan Bv7 pour les riverains et la navigation de plaisance du lac Ontario tout en apportant à peu près les mêmes améliorations environnementales.
  • Conditions et critères de l'ordonnance d'approbation qui tiennent compte des extrêmes plus marqués des apports d’eau que l'on connaît depuis 1960.
  • Critères numériques pour les niveaux d'eau à Montréal et du lac Saint-Louis visant à conserver les avantages actuels pour les intérêts en aval.
  • D’importants travaux supplémentaires portant sur une stratégie de gestion adaptative qui sera mise en œuvre au fil du temps.