Commission mixte internationale (CMI)
Plus d’un siècle de coopération pour la protection des eaux communes
Abonnez-vous pour recevoir des notifications de nouveaux articles.
Abonnez-moi
Go Back

Chronique « Le premier centenaire de la Commission mixte internationale »

IJC admin | 2017/11/21

Par Alexandra Bradburn, CMI

 

Intitulée « Le premier centenaire de la Commission mixte internationale » a été un événement enrichissant de deux jours organisé conjointement par les chercheurs Murray Clamen, Ph.D. et Daniel Macfarlane, Ph.D.

Clamen est professeur dans le domaine des politiques liées à l’eau, à l’Université McGill et est l’ancien secrétaire de la Section canadienne de la CMI. Macfarlane est un historien de l’environnement et des questions internationales, qui a obtenu son doctorat de l’Université d’Ottawa. Il est professeur adjoint en politiques d’eaux douces à l’Institute of Environment and Sustainability de l’Université Western Michigan.

L’atelier a été organisé par la Section des affaires historiques et la Division des affaires transfrontalières‑États‑Unis du ministère des Affaires mondiales du Canada en partenariat avec l’Université d’Ottawa, l’Université Western Michigan et Bibliothèque et Archives Canada.

À gauche, Lana Pollack présidente de la Section américaine de la CMI; à droite, Gordon Walker, président de la Section canadienne de la CMI, donne un exposé lors de l’événement. Mention de source : CMI
À gauche, Lana Pollack présidente de la Section américaine de la CMI; à droite, Gordon Walker, président de la Section canadienne de la CMI, donne un exposé lors de l’événement. Mention de source : CMI

Ont participé à la conférence des historiens, des scientifiques des politiques, des chercheurs, des employés du gouvernement et des chercheurs boursiers autochtones du Canada et des États‑Unis. Le but général était d’explorer le Traité des eaux limitrophes de 1909, ainsi que le passé, le présent et l’avenir de la CMI et ses contributions aux relations transfrontalières plus vastes.  

L’atelier était ouvert au public et comprenait des employés actuels et anciens de la CMI, des chercheurs boursiers et d’autres personnes qui ont travaillé à des dossiers touchant les eaux transfrontalières. Clamen et Macfarlane ont tous deux présenté des articles sur le sujet, et leur exposé a été suivi d’une discussion et d’une critique. Les articles seront regroupés et publiés dans un livre qui doit paraître en 2018 et sera publié par les Presses de l’Université de Calgary.

Mention de source : CMI
Mention de source : CMI

Gouvernance efficace

La CMI a été saluée pour son approche qui fournit un mécanisme efficace pour le règlement de conflits, plus particulièrement le travail des commissaires, trois pour la Section canadienne et trois pour la Section américaine, qui doivent représenter la Commission plutôt que leur nation respective. Malgré certaines critiques à l’égard de la CMI, les participants de l’atelier ont indiqué que c’est une organisation qui tient compte des incidences internationales de ses mesures et qui prend des décisions en se fondant sur le bien collectif et l’intérêt des citoyens des deux pays.

La réussite importante de certains programmes de la CMI a été soulignée, y compris l’Initiative internationale des bassins hydrographiques, qui se poursuit. Voilà un exemple de la façon dont la Commission prévient et règle les litiges en mettant l’accent sur la nécessité de susciter la participation des collectivités locales et du public à la résolution des problèmes selon une perspective intégrant les bassins hydrographiques.

Les participants à la conférence ont indiqué que le défi le plus important de la CMI à l’avenir sera la gouvernance continue des eaux transfrontalières à une époque de plus en plus marquée par les changements climatiques.

Le livre à paraître devrait fournir une vision approfondie de l’évolution de la CMI et servir d’ouvrage de référence aux prochaines commissaires et employés.

Alexandra Bradburn est une ancienne stagiaire de la Section canadienne de la CMI à Ottawa.

0 Responses to Chronique « Le premier centenaire de la Commission mixte internationale »