Commission mixte internationale (CMI)
Plus d’un siècle de coopération pour la protection des eaux communes

Le fleuve Columbia

Conseil international de contrôle du lac Osoyoos
Le barrage Zosel, qui régularise les niveaux du lac Osoyoos, a été construit en 1987, en remplacement d’un ancien barrage. Le Conseil international de contrôle du lac Osoyoos supervise son exploitation pour en assurer la conformité aux conditions de l’ordonnance d’approbation de la CMI rendue en 1982 et modifiée en 1985 et en 2013.

Conseil internationale de contrôle du lac Kootenay
En 1938, la CMI a approuvé la construction et l’exploitation du barrage Cora Linn avec certaines conditions rattachées aux niveaux et aux débits du lac Kootenay. Elle a aussi rendu un certain nombre d’ordonnances relatives aux digues le long de la rivière Kootenay, en amont du lac, puisque les digues peuvent influer sur les niveaux d’eau à la frontière. Le Conseil international de contrôle du lac Kootenay supervise l’exploitation du barrage et s’assure que les conditions mises en place pour le lac Kootenay sont maintenues. 

Conseil international de contrôle du fleuve Columbia
En 1941, la CMI a rendu une ordonnance d’approbation pour élever les niveaux de l’eau à la frontière, derrière le barrage de Grand Coulee. Le Conseil international de contrôle du fleuve Columbia effectue un suivi et fait rapport chaque année des effets de l’exploitation du barrage et de son réservoir, le lac Franklin D. Roosevelt, sur les niveaux et les débits de l’eau à la frontière. Les différends soulevés sous le régime du Traité du fleuve Columbia de 1961 que le Canada et les États-Unis n’arrivent pas à résoudre peuvent être soumis à la décision de la CMI par l’une ou l’autre des parties.