Commission mixte internationale (CMI)
Plus d’un siècle de coopération pour la protection des eaux communes

Annexe 9 - Répercussions des changements climatiques

Objet

La présente annexe vise à contribuer à la réalisation des objectifs généraux et spécifiques du présent accord par la coordination d’efforts pour déterminer, quantifier, comprendre et prédire les répercussions des changements climatiques sur la qualité de l’eau des Grands Lacs, et par la mise en commun de renseignements permettant aux gestionnaires des ressources des Grands Lacs de s’attaquer, de manière proactive, à ces répercussions.

Programmes et autres mesures

Les Parties prennent en compte les répercussions des changements climatiques sur l’intégrité chimique, physique et biologique de l’eau des Grands Lacs et prennent en considération ces répercussions sur les changements climatiques dans la mise en œuvre du présent accord.

Les Parties, en coopération et en consultation avec les gouvernements des États et de la province, les gouvernements tribaux, les Premières nations, les Métis, les gouvernements municipaux, les organismes de gestion des bassins versants, d’autres organismes publics locaux et le grand public, utilisent leurs programmes nationaux pour s’attaquer aux répercussions des changements climatiques afin de réaliser les objectifs du présent accord.

Les Parties communiquent et assurent la coordination à l’échelle binationale concernant l’évolution continue de la science, des stratégies et des actions menées à l’échelle nationale visant à renforcer la capacité à s’attaquer aux répercussions des changements climatiques dans l’écosystème du bassin des Grands Lacs.

Reconnaissant que les changements climatiques ont des répercussions sur la qualité et la quantité de l’eau des Grands Lacs, les Parties veillent à ce que leurs actions menées en application de la présente annexe soient coordonnées, s’il y a lieu, avec les actions concernant la quantité d’eau menées de concert avec la Commission mixte internationale ou par celle-ci.

Science

Afin de déterminer et de quantifier les répercussions des changements climatiques sur la qualité de l’eau des Grands Lacs, les Parties, en coopération et en consultation avec les gouvernements des États et de la province, les gouvernements tribaux, les Premières nations, les Métis, les gouvernements municipaux, les organismes de gestion des bassins versants, d’autres organismes publics locaux et le grand public :

  1. élaborent et améliorent les modèles climatiques à l’échelle régionale pour prédire les changements climatiques dans l’écosystème du bassin des Grands Lacs à des échelles spatiales et temporelles appropriées;
     
  2. établissent un lien entre les résultats des changements climatiques prévus à partir des modèles régionaux et les modèles chimiques, physiques, biologiques propres aux Grands Lacs, afin de mieux comprendre et de prédire les répercussions des changements climatiques sur la qualité de l’eau des Grands Lacs;
     
  3. améliorent le suivi du climat et des variables applicables des Grands Lacs afin de valider les prédictions des modèles et de comprendre les répercussions actuelles des changements climatiques;
     
  4. élaborent et améliorent des instruments analytiques pour comprendre et prédire les répercussions, les risques et les vulnérabilités quant à la qualité de l’eau des Grands Lacs à partir des répercussions prévues des changements climatiques;
     
  5. coordonnent les activités scientifiques binationales sur les changements climatiques (y compris le suivi, la modélisation et l’analyse) en vue de quantifier, de comprendre et d’échanger les renseignements nécessaires pour que les gestionnaires de ressources des Grands Lacs puissent s’attaquer aux répercussions des changements climatiques sur la qualité de l’eau des Grands Lacs et pour réaliser les objectifs du présent accord.

Production de rapports

Les Parties produisent tous les trois ans un rapport sur les progrès relatifs à la mise en œuvre de la présente annexe dans le cadre du Rapport d’étape des Parties.